Satya Nadella prend officiellement la tête de Microsoft

Microsoft a officialisé aujourd'hui la nomination de Satya Nadella, jusqu'alors Executive Vice-President Cloud et Entreprise de la firme, au poste de CEO, en remplacement de Steve Ballmer

Microsoft a officialisé aujourd’hui la nomination a effet immédiat de Satya Nadella au poste de  Chief Executive Officer et l’a aussi nommé au conseil d’administration de la firme. La nouvelle confirme les rumeurs dont nous nous étions fait l’écho la semaine passée. Jusqu’alors Nadella avait en charge la direction de la division Cloud et Entreprises de Microsoft.

Agé de 46 ans, Nadella a fait ses débuts chez Sun Microsystems, puis a passé les 22 années suivantes chez Microsoft. D’origine indienne (il est né à Hyderabad, la capitale de l’Andhra Pradesh, l’un des états du sud est de l’Inde), cet ingénieur formé à l’Université de Mangalore, à l’Ouest de l’Inde (dans l’Etat du Karnataka), a ensuite étudié les sciences informatiques à l’université du Wisconsin avant d’obtenir un MBA à l’Université de Chicago. Chez Microsoft, il a tout d’abord travaillé au développement des technologies IPTV et DRM, avant de piloter le développement de Commerce Server et de BizTalk. Il a ensuite géré la division Business de Microsoft (créée à partir des acquisitions de Navision, bCentral et Great Plains Software) avant de prendre en charge l’ingénierie de la division online et notamment le développement de Bing et MSN. Il a ensuite présidé aux destinées de la division server and tools de Microsoft, l’un des moteurs de la croissance de l’éditeur au cours des dernières années, avant de prendre en charge la division Cloud et entreprise, récemment créée lors de la dernière réorganisation de l’éditeur. Nadella est vu en externe comme l’un des grands architectes du virage cloud de Microsoft.

Retour de Bill Gates à des fonctions plus opérationnelles

L’une des surprises liée à l’annonce de la nomination de Nadella est le retour à des fonctions opérationnelles de Bill Gates, qui quitte son poste de président du conseil d’administration pour devenir conseiller technique. Selon Microsoft, Gates entend consacrer plus de temps à la société qu’il a fondée avec Paul Allen pour aider Nadella a définir les axes stratégiques de la firme en matière de technologie et de produits. La conséquence de ce jeu de domino est que John Thomson, l’ex patron de Symantec, devient président du conseil d’administration de Microsoft en remplacement de Gates.

Le retour de Gates à un poste de conseiller technique est une petite surprise car Nadella a un profil bien plus technique que celui de Steve Ballmer. En lui adjoignant un conseiller aussi spécial que le fondateur de la firme, le conseil a peut-être voulu renforcer la position de Nadella de façon à ce que les choix techniques qu’il fera ne puissent être contestés, car ils auront forcèment l’imprimatur du fondateur. Tout autre scénario serait plus génant, car certains en interne, pourraient considérer Nadella comme n’ayant pas l’autorité finale ce qui pourrait se traduire par un retour en force des conflits de chapelles qu’a connu Microsoft par le passé sous Ballmer. Avec les résultats que l’on sait…

Notons pour terminer, à propos de Steve Ballmer, que si ce dernier est cité dans le communiqué de nomination pour féliciter Nadella et vanter ses mérites, le communiqué de Microsoft ne fait aucun remerciement à son précédent CEO comme c’est habituellement la coutume.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close