Cet article fait partie de notre guide: Hyper-V : 5 conseils pour mieux gérer vos VM

OVH lève le voile sur son cloud privé Hyper-V

L'hébergeur français a profité des Microsoft TechDays qui se tiennent cette semaine à Paris pour présenter son offre de cloud privé Hyper-V, qui s'ajoute à l'offre VMware existante.

OVH a profité des Microsoft TechDays, qui se tiennent cette semaine au Palais des congrès de Paris, pour lever le voile sur son offre de cloud dédié Hyper-V. L’annonce est la suite logique de l’annonce, mi-décembre 2013, du Cloud OS Network, une alliance internationale visant à proposer aux entreprises des services de cloud réplicables basés sur les technologies, et notamment sur Windows Server 2012R2 et sur le Windows Azure Pack. OVH figurait parmi les partenaires de lancement du Cloud OS.

Comme l’explique Alexandre Morel, le directeur marketing produit d’OVH, interrogé sur les TechDays par LeMagIT, l’offre de cloud dédié Hyper-V s’appuie sur la même infrastructure physique que celle déjà en place pour l’offre de cloud dédié VMware. « OVH a bâti son propre système d’infrastructure, qui nous permet de déployer des infrastructures physiques dédiées en moins de 5 minutes. L’une de nos compétences clé est notre efficacité dans le provisioning d’hôtes physiques et des services associés comme la connectivité réseau. Nous avons donc utilisé notre système de déploiement maison sur la partie réseau et physique. »

Dans la pratique, les clients cloud dédié d’OVH vont donc tout d’abord se voir proposer le choix de l’hyperviseur (VMware ou Hyper-V). S’ils choisissent Hyper-V, un configurateur va les aider à dimensionner leur infrastructure. Il leur suffira de spécifier la nature des VM souhaitées, leur configuration et le système proposera automatiquement la configuration adaptée. Automatiquement aussi les paramètres de configuration physique seront insérés dans l’infrastructure de management System Center (par exemple, des ponts existent entre les mécanismes de configuration interne à OVH et System Center). L’offre utilise aussi le Windows Azure Pack de Microsoft, aussi bien pour le provisioning des offres OVH que pour permettre aux clients de proposer à leurs utilisateurs internes un portail de provisioning de serveurs Web et de VM dont l’ergonomie est proche de celle d’Azure.

Il est à noter qu’un des atouts mis en avant par OVH est son aptitude à proposer à ses clients Microsoft des environnements cloud aussi bien que des environnements physiques positionnés dans le même VLAN. Comme l’explique Alexandre Morel, le client peut ainsi provisionner des serveurs physiques pour héberger des bases de données, tout en opérant simultanément chez l’hébergeur des éléments de cloud privé Hyper-V.

Le service devrait être déployé sur les trois datacenters de l’hébergeur à Roubaix, Graveline et Strasbourg. Les prix de l’offre n’ont pas été précisés, mais selon OVH, ils incluent les licences OS Windows (l’offre s’appuyant sur la version Datacenter de l’OS ). Certaines VM seront aussi proposées avec des licences SPLA (Service Provider Licence Agreement) notamment pour des offres comme SharePoint et SQL Server.

 

 

 

Pour approfondir sur Architectures virtualisées

- ANNONCES GOOGLE

Close