Cet article fait partie de notre guide: 5 conseils pour administrer et configurer Exchange

Microsoft intègre Yammer à Office 365

Microsoft a profité de la SharePoint Conference pour révéler ses plans en matière d’intégration de Yammer à Office 365, plaçant le RSE au centre de ses mécanismes collaboratifs et sociaux.

A l’occasion de la SharePoint Conference qui se tient actuellement à Las Vegas, Microsoft a montré que l’intégration fonctionnelle de Yammer à Office avait franchi une nouvelle étape. Une façon de confirmer que la solution de RSE acquise par Redmond en 2012 pour 1,2 Md$ formera le pilier de la couche sociale de ses outils de productivité pour entreprise.
Il faut ajouter que jusqu’alors, l’intégration de Yammer aux outils de la marque avait avancé avec parcimonie. Pourtant, Microsoft avait très tôt livré au marché sa volonté de fondre Yammer à ses solutions - comme lors de la SharePoint Conference 2012. Depuis, des ponts ont certes été bâtis, mais lentement. Ainsi, nous rappelle Jared Spataro, directeur général Enterprise Social chez Microsoft dans un billet de blog, en février 2013, les fonctions de conversation et de partage de Yammer ont été fondues à Dynamics CRM. Avant que des synergies commerciales soient établies entre l’outil de RSE pour les entreprises et Office 365 dans sa version Entreprise (au printemps, cela devrait également être étendu aux versions pour l’Education et les PME). Une simple intégration commerciale qui se voit aujourd’hui étendue concrètement sur le terrain des fonctionnalités. Certains mécanismes de Yammer sont officiellement fondus dans Office 365.

Cela se traduit ainsi par une extension de la mécanique de l’Entreprise Graph de Yammer, aujourd’hui porté à Office 365 pour prendre le nom d’Office Graph. Reprenant ainsi le concept de Social Graph, Office Graph cartographie les interactions des utilisateurs dans les applications du groupe en captant les informations dans les mails, les messages instantanés, les posts ainsi que leurs réponses ou encore l’upload de documents. Une mécanique transversale qui écoute et analyse les activités et le contenu et le restitue techniquement sous forme de graphe pour au final proposer des interactions et relations avec d’autres contenus et personnes. Ce moteur Office Graph prend aujourd’hui forme dans une application baptisée Oslo (son nom de code). Cela analyse ainsi les interactions dans Office 365 sur Yammer, Exchange, Lync, SharePoint et bien sûr Office. « En s’appuyant sur Office Graph, Oslo propose un moyen naturel pour que les utilisateurs puissent parcourir, découvrir et rechercher des personnes et des informations dans l’entreprise ».

Héritage Yammer : groupes et conversations

Autre fonctionnalité de Yammer étendue à Office, la notion de création de groupes. « Nous étendons l’une des plus puissantes expériences utilisateurs de Yammer au reste d’Office 365 », lance Jared Spataro. Cette fonction, poursuit-il, « unifie les personnes, les profils, les conversations, les emails, les calendriers ainsi que les fichiers de l’ensemble des applications Office 365 ». Très concrètement, à chaque création de groupe, « n’importe où dans Office 365 », seront automatiquement provisionnés des éléments dédiés :  un dossier de messagerie, un flux social, un calendrier et une bibliothèque de documents pour les membres du groupe.

Toujours dans cette stratégie de fondre Yammer à son offre, Microsoft a également présenté la fonction baptisée Inline Social dont la vocation est d’intégrer les conversations Yammer aux documents stockés dans Sharepoint Online et OneDrive for Business (ex SkyDrive pro). Facilitant ainsi la publication de documents et d’emails depuis SharePoint Online et Outlook vers Yammer. Microsoft promet également à terme une intégration de Yammer à Skype et à Lync.

L’intégration de Yammer, en tant que couche collaborative et sociale, commence ainsi à livrer ses premiers fruits. Mais, et c’est un point clé, Yammer devrait petit à petit remplacer les fonctions sociales, certes basiques, proposées dans SharePoint Server 2013. Si en effet le SP1 de la plate-forme de Microsoft permettait de remplacer les fonctions sociales natives par Yammer, il apparait surtout que Redmond compte tout bonnement ne plus faire évoluer le social dans SharePoint (on-premise). Au profit de Yammer.

« Nos investissements dans le social seront concentrés sur Yammer et Office 365, pour que nous puissions innover rapidement [….] Nous savons que de nombreux clients SharePoint continueront de disposer d’importants déploiements on-premise de SharePoint pendant de nombreux années, mais nous investissons pour que les clients puissent gérer facilement des environnements hybrides pour connecter leur parc sur site à leur réseau social dans le cloud. » Un virage semble donc être pris.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close