Microsoft inclut Yammer dans Office 365 Entreprise. Mais ne le fond pas

Microsoft a annoncé l’intégration commerciale de Yammer à Office 365 Entreprise. L’intégration fonctionnelle et technique devrait arriver dans un futur proche.

Microsoft étend un peu plus l’intégration de Yammer à l’ensemble de sa gamme Office. A compter d'aujourd'hui, les utilisateurs d’Office 365 Entreprise ont accès à Yammer Entreprise, et bénéficient au sein de leur offre d’une licence du réseau social d’entreprise de la marque, sans surcoût supplémentaire. Une percée de Yammer dans l’eco-système Office, quelque 18 mois après son rachat par l’éditeur, même si finalement il ne s’agit ici que d’une intégration commerciale. L’intégration fonctionnelle sera effectuée, quant à elle, dans les mois à venir.

Microsoft a racheté Yammer en juin 2012 pour la coquette somme de 1,2 milliard de dollars. Quelque 18 mois plus tard, le nombre d’utilisateurs de l’outil serait aujourd’hui de l’ordre de 8 millions dans le monde, soit une hausse de 50% pour partie liée à Office 365. Le rachat de Yammer avait été perçu par le marché comme un moyen pour Microsoft de rattraper son retard en matière de réseau social pour entreprise et de compléter les fonctions de collaboration plus traditionnelles d'Office 365.

Aujourd’hui,  Il s’agit ici avant tout « d’une intégration commerciale liée au pricing et à la licence. Viendra ensuite l’intégration fonctionnelle et technologique qui va évoluer. Tous les clients d’Office 365 Entreprise peuvent aujourd’hui activer Yammer depuis leur console d’administration », résume Gwenaël Fourré, directeur de la division Office de Microsoft France, dans un entretien avec la rédaction.  L’offre à destination des PME n’est pour le moment pas concernée, ajoute-t-il.

Il s'agit donc d'un premier pas en somme, même si des synergies existent déjà avec Dynamics CRM et Sharepoint Online notamment. A terme, souligne toutefois Gwenaël Fourré, l’objectif est d'infuser Yammer à la gamme Office, comme une sur-couche sociale. Yammer ne peut pas être une « bulle extérieure », poursuit-il. « La vocation collaborative d’Office 365 ne peut pas se priver d’une intégration avec un volet social. »

Des efforts vont notamment être menés dans l’email avec Outlook et dans l’authentification, avec le support du SSO (Single-Sign on) « pour qu’il y ait qu’une seule identification avec Yammer ». Des ponts d’intégration seront également créés entre les Office Web Apps pour retrouver les fonctionnalités d’Office dans Yammer. « Cela se fait au fil de l’eau », le calendrier de l’intégration n’étant pour l’heure pas communiqué.

A titre d’exemple, « si j’envois un document via Yammer. Un utilisateur peut le modifier directement via Yammer », illustre Gwenaël Fourré, citant un scénario qui sera possible dans le futur - mais qui ne l’est pas aujourd’hui. Un système de notification email dans Outlook est prévu. A terme, Yammer pourra être lancé depuis Outlook, indique-t-il encore. Il mentionne également une intégration de Lync à Yammer, qui permettra de lancer une communication en direct, selon le canal le plus approprié (mobile, conférence vidéo, IM) pour joindre son interlocuteur.

Aujourd’hui, les premiers cas d’usage en France semblent émerger, même si, reconnait-il, le degré de maturité des entreprises en matière de RSE peut varier. « Aujourd’hui, tous nos grands clients y réfléchissent, pas forcément à l’échelle globale de l’entreprise, mais par département. » Et selon lui, les départements marketing ne sont pas nécessairement les plus gros utilisateurs d’une technologie comme Yammer. Par exemple, les chaînes de production d’un très grand compte en France s’y sont intéressées pour optimiser leurs relations avec des prestataires et et co-traitants extérieurs, à l’étranger. « Dans ce cas, Yammer leur permet d’aller très vite. » Autre exemple, favoriser les échanges par groupes d’expertise très spécifiques , comme nous l’indiquait Arielle Bélicha-Hardy, directrice chez TNS Sofres, qui utilise Yammer depuis 3 ans. Elle reconnait également qu’il a fallu un certain temps pour s’approprier l’outil et l’intégrer aux processus métiers.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close