olly - Fotolia

Réseau social d’entreprise : Microsoft redonne un coup de jeune à Yammer

La refonte de Yammer souligne l’engagement de Microsoft dans son application de réseau social privé, après des années de spéculation sur un éventuel abandon du produit pour mieux se concentrer sur Teams.

Microsoft a revu en profondeur l’interface de Yammer. L’éditeur a également intégré son application de réseau social pour entreprise (RSE) un peu plus étroitement avec son application de collaboration d’équipe Teams.

Suite de l'article ci-dessous

Ce changement souligne au passage le renouvellement de l’engagement de Microsoft dans Yammer après des années de spéculation sur l’abandon du produit.

La nouvelle interface de Yammer, aussi bien dans sa version web que le mobile, lui donne une apparence plus proche de celles d’un réseau social grand public comme Facebook. Les entreprises peuvent choisir si, et quand, elles souhaitent passer à ce nouveau design, disponible depuis ce mois de juillet 2020.

Le « look & feel », dévoilé en avant-première fin 2019, donne aux administrateurs plus d’options pour stimuler l’engagement des employés. Par exemple, ils peuvent désormais épingler des messages en haut du fil d’actualité et ajouter des sondages aux annonces.

En plus de la modernisation de l’UI, le rafraîchissement ajoute également un flux d’informations (news feed) qui personnalise les contenus en fonction des intérêts et des interactions de chaque collaborateur. La fonction recherche, les notifications et le profil utilisateur ressemblent également davantage aux autres applications Office 365.

À l’avenir, Microsoft prévoit de permettre aux métiers d’ajouter des invités externes à Yammer en gérant ces profils via Azure Active Directory. Une autre amélioration promise donnera aux administrateurs du réseau en interne la possibilité de créer des messages pour tous les groupes Yammer, sans avoir besoin des droits spécifiques pour chacun.

Microsoft connecte Yammer à Teams et à Outlook

Parmi les autres nouveautés de ce mois de juillet, Microsoft a ajouté la possibilité d’avoir un onglet Yammer dans l’application mobile de Teams. Il l’avait déjà rendu possible dans l’application de bureau de son outil de collaboration d’équipe. Le but est que les employés puissent consulter leurs flux d’informations et leurs groupes Yammer sans quitter Teams.

Nouvelle UI de Yammer
La nouvelle interface de Yammer en version web ou mobile est disponible

Microsoft a également intégré Yammer plus étroitement à Outlook au cours des derniers mois. Les utilisateurs peuvent désormais répondre à certains messages Yammer directement depuis la plateforme de messagerie.

Concurrence accrue des nouveaux entrants

Au fil des ans, des applications de collaboration comme Slack – voire Teams – ont « taillé des croupières » aux produits plus « anciens » comme Yammer. Cette évolution a mis la pression sur leurs éditeurs pour qu’ils améliorent et repositionnent leurs RSE.

Microsoft et ses concurrents – comme LogMeIn (propriétaire de Jive) – présentent désormais les RSE comme les successeurs des intranets ; des remplaçants qui aident à mieux diffuser les actualités corporate et à créer des communautés au sein d’une organisation, analyse Rob Arnold de Frost & Sullivan.

Microsoft a également dû rendre Yammer plus convivial face à l’essor de Workplace by Facebook. La version B2B de Facebook a attiré pas moins de cinq millions de clients payants depuis son lancement en 2016, malgré la réputation pour le moins mitigée de la société.

Au final, Microsoft ne parle pas beaucoup de Yammer, certainement parce qu’il est un composant gratuit d’Office 365, estime Rob Arnold. Mais d’après l’analyste de Frost & Sullivan, le produit est toujours très populaire, avec une base d’utilisateurs croissante, et un avenir certain chez Microsoft. « Simplement, ce n’est pas le produit qui intéresse le plus Wall Street », plaisante-t-il.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Close