OCZ dévoile ses nouvelles cartes PCIe Flash Z-Drive 4500

Récemment acquis par Toshiba, OCZ a mis à jour son offre de cartes PCIe Flash pour entreprises en dévoilant la famille Z-Drive 4500.

OCZ, désormais filiale de Toshiba, a dévoilé la dernière génération de ses cartes PCIe Flash, la série Z-Drive 4500. Celle-ci inclut le logiciel Windows Accelerator de la firme (WXL), un logiciel de gestion du cache pour les applications Windows Server. Le logiciel permet aux administrateurs système d’utiliser les Z-Drive comme un étage de cache ou comme un espace de stockage local.

Les Z-Drive 4500 sont aussi fournis avec le logiciel de virtualisation VXL pour VMware, Hyper-V et Xen qui permet d’allouer à la demande une partie de la capacité Flash des cartes à des machines virtuelles. VXL supporte le mouvement de machines virtuelles entre serveurs (vMotion chez VMware) au sein d’un cluster de serveurs virtualisés.

Les nouvelles cartes s’appuient sur la dernière génération de mémoire Flash NAND de Toshiba (gravée en technologie 19 nm) et sont disponibles dans des capacités allant de 800 Go à 3,2 To. Elles sont pilotées par des contrôleurs LSI Sandforce SF-2582 et supportent, selon le constructeur, des débits de 2,900 Gbit/s en lecture et 2,2 Gbit/s en écriture. Selon OCZ, la performance du modèle le plus capacitif atteint 252 000 IOPS 4K en lecture soutenue et 76 000 IOPS en écriture. Les cartes supportent le chiffrement de données AES 128 bit et s’insèrent dans des slots PCIe Gen2 8x. OCZ et Toshiba ont notamment travaillé sur la durée de vie des cartes. La version haut de gamme est ainsi garantie pour un minimum de 2500 To d’écritures, contre 1300 To pour la version intermédiaire (d’une capacité de 1,6To) et 680 To pour la version d’entrée de gamme (800 Go). Les cartes sont garanties 5 ans.

 

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

- ANNONCES GOOGLE

Close