Intel souffre sur le marché des PC et des mobiles

Si son activité serveur continue à progresser à un rythme soutenu, Intel continue à souffrir du recul du marché des PC et de la guerre tarifaire qu'il livre sur le marché mobile.

Intel continue a souffrir de la dégradation du marché des PC, même si son dernier trimestre fiscal a été un peu meilleur que prévu. Pour son premier trimestre fiscal 2014, la firme a vu son revenu progresser de 1,5% par rapport à l’an passé, à 12,8 Md $, mais son bénéfice reculer de 4,8% à 1,9 Md$.
Le léger mieux est en partie du au ralentissement du recul du marché des PC, qui n’aurait reculé que de 4,4% selon IDC. Intel de son côté n’a vu son revenu PC reculer que de 1% en valeur à 7,9 Md$. Dans le même temps, le bénéfice de cette activité a bondit de 12,6% à 2,8 Md$, Intel profitant de la faiblesse d’AMD pour augmenter ses prix.
Selon Intel, la croissance viendra cette année des tablettes, un marché sur lequel la firme ambitionne de vendre 40 millions de puces (une performance qui devrait toutefois largement être obtenu du fait de prix bradés pour tenter de regagner du terrain sur le bulldozer ARM qui domine largement cet écosystème). Témoin de cette agressivité tarifaire, le groupe mobile et communications (qui fournit les puces pour téléphones et tablettes) a vu son CA reculer de 61% à 156 M$ tandis que sa perte plongeait à 929 M$ (elle n’était « que » de 703 M$ l’an passé pour un revenu de 404 M$)
C’est le marché des serveurs qui continue à être le plus porteur et le plus rentable pour Intel. Sur le dernier trimestre, ce segment à vu son CA progresser de près de 11,1% à 3,08 Md$  tandis que son bénéfice progressait de 15,1% à 1,3 Md $.
Intel se montre relativement optimiste pour le second trimestre et prévoit désormais un CA de 13 Md$.

Pour approfondir sur Processeurs et composants

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close