Iaas : AWS et Microsoft, les leaders du marché, selon Gartner

Dans la dernière édition de son Magic Quadrant, le cabinet d’étude Gartner place Microsoft et AWS devant la concurrence.

Microsoft et AWS loin devant. C’est la conclusion qu’il fallait tirer du dernier classement Magic Quadrant de Gartner qui a positionné la firme de Redmond et la filiale services cloud d’Amazon dans les leaders de son très apprécié baromètre. Google et IBM sont quant à eux classés parmi les visionnaires alors que HP, VMware et RackSpace sont identifiés comme acteurs de niches.

« Ces dernières semaines, depuis les annonces à répétition portant sur les réductions de prix, beaucoup se sont interrogés sur le futur de Google et de nombreuses questions ont été posées à propos d’IBM et de SoftLayer », explique Lydia Leong, analyste Gartner dans un billet de blog. « Evidemment, les prospects considèrent d’autres fournisseurs, surtout leurs concurrents en place. Mais AWS et Microsoft écrasent les principaux concurrents. »

Dans son dernier Quadrant Magic, qui date d’août 2013, Microsoft était positionné comme visionnaire alors que seul AWS était identifié comme leader. « Il ne s’agit pas d’un marché de cœurs tendres. D’ailleurs, ce n’est pas un marché pour les fonds de poches. Vous ne pouvez pas uniquement dépenser pour réussir, il faut également des ingénieurs, de la propriété intellectuelle et, pour devenir un vrai numéro trois, vous devez réaliser des investissements substantiels en infrastructure. »

Gartner qualifie d’ailleurs AWS de chef de file du segment du Iaas. AWS dispose de cinq fois plus capacité de calcul que le total de 14 autres fournisseurs de cloud, listés dans le Magic Quadrant de Gartner. Mais la firme de Seattle commence à ressentir une concurrence de plus en plus affirmée de la part de Microsoft sur le marché entreprises et de la part de Google sur le segment des pureplayers du cloud, notent encore les analystes Leong, Douglas Toombs, Bob Gill, Gregor Petri et Tiny Haynes.

AWS domine en termes de revenus

Plus tôt dans l’année, une étude du Synergy Research Group a révélé que les revenus d’AWS devraient dépasser le milliard de dollars par trimestre, bien plus que quatre de ses plus proches concurrents combinés, que sont Microsoft, IBM, Salesforce et Google. Mais cette même étude a également noté que Microsoft est parvenu à faire progresser des revenus liés à aux services cloud d’infrastructure « de façon remarquable l’année dernière et se détache du groupe d’opérateurs qui sont à la course derrière AWS ». « Pour l’instant, AWS a répondu de façon agressive aux baisses de prix de ses concurrents sur les services dits de commodité », rappellent les analystes de Gartner. « Mais même s’il réduit en permanence les tarifs, cela ne porte pas sur les services qui proposent des fonctions supérieures. AWS dispose aujourd’hui d’un avantage concurrentiel pour plusieurs années, mais n’est plus le seul fournisseur innovant, de classe mondiale à connaître une croissance ultra-rapide sur le marché. »

Google, qui n’était quant à lui pas présent dans le Magic Quadrant d’août 2013, a fait son apparition dans cette dernière édition, parmi les visionnaires au côté de CSC, IBM (SoftLayer), CenturyLink et Verizon Terremark.

Google expose sa propre technologie

Evoquant le Iaas de Google, les analystes Gartner précisent que la stratégie du géant californien est de donner la possibilité aux clients « de fonctionner comme Google », en exposant ses fonctions innovantes utilisées en interne sous forme de services que d’autres peuvent ainsi acheter. « Bien que Google soit parmi les derniers arrivants sur le marché du Iaas, il commercialise, sous forme de produit, sa propre capacité et n’a pas à développer from scratch ses services. Une façon pour lui de faire évoluer son offre plus rapidement que la plupart de ses concurrents », soutiennent les analystes.

Dans le Magic Quadrant de mai 2014, Gartner a passé en revue les fournisseurs de Iaas qui pouvaient répondre aux besoins des clients en matière d'Iaas en self-service de type « datacenter dans le cloud », doué de fonctions d’automatisation. Il a évalué les différents fournisseurs selon la qualité des process, des systèmes, des méthodes et des procédures qui permettent au IT d’être compétitif  et efficace.

Dans son dernier classement,  le segment des acteurs de niche était le plus surchargé avec des acteurs comme Fujitsu, Virtustream, Dimension Data, GoGrid, et Joyent ou encore HP, RackSpace et VMware. Aucun acteur n’a été identifié sur le segment challengers.

Les analystes Gartner voient également une convergence des marchés du Iaas et du Paas. AWS associe ses services Iaas à des composants Paas, tandis que Microsoft et Google ont démarré en proposant du Paas puis ont lancé leurs offres Iaas. « La distinction va se brouiller et devenir de moins en moins pertinente, alors que les acteurs se livrent bataille autour des fonctions », ajoute Leong.

Traduit et adapté par la rédaction.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close