Cet article fait partie de notre guide: Dossier Stockage : La révolution Flash

Microsoft conforte son offre de baies de stockage cloud

En partenariat avec Seagate, Microsoft a présenté deux nouvelles baies de stockage cloud StorSimple, ainsi qu’une version virtuelle de son appliance pour Azure. L’occasion de mettre en avant les fonctions de PRA de la solution.

En amont de sa conférence partenaires et au lendemain de l’annonce par EMC du rachat de TwinStrata, un spécialiste des appliances de stockage pour le cloud, Microsoft a dévoilé deux nouvelles baies de stockage pour renforcer sa ligne d’appliance de stockage en cloud StorSimple, les StorSimple 8100 et 8600, ainsi qu’une version virtuelle de ses appliances de stockage destinée à fonctionner dans le cloud Azure. L’éditeur a également présenté une nouvelle console d’administration, baptisée Azure StorSimple Manager, permettant de gérer depuis un point centralisé l’ensemble des appliances physiques et virtuelles StorSimple d’une entreprise. Il est toutefois à noter que l’appliance virtuelle comme la console d’administration ne fonctionnent qu’avec les appliances de la série 8000 et ne sont donc pas compatibles avec les baies précédentes des séries 5000 et 7000, une omission pour le moins regrettable.

Des baies conçues par la division Xyratex de Seagate

Les nouvelles baies iSCSI StorSimple sont fabriquées et distribuées par Xyratex, un constructeur de baies de stockage récemment racheté par Seagate. Ces baies hybrides, à base de disques SSD et de disques durs, sont capables d’utiliser les services de stockage en cloud d’Azure comme un troisième « tier » de stockage, afin d’abaisser de façon drastique le coût du stockage au Go. Dotées de deux contrôleurs – en mode actif/passif -, de 4 ports 10 Gigabit Ethernet - 2 par contrôleur – et de 8 ports Gigabit Ethernet, les nouvelles appliances StorSimple 8100 et 8600 embarquent respectivement 15 et 40 To de capacité disque dur et 800 Go et 2 To de SSD. Leur capacité locale utile, une fois les données dédupliquées et compressées peut atteindre 15 à 75 To pour la baie StorSimple 8100 et 40 à 200 To pour la baie StorSimple 8600.

La capacité locale des baies StorSimple 8100 et 8600 peut être étendue à respectivement 200 To et 500 To via le mécanisme intégré de tiering automatisé vers Azure Storage, le service de stockage en cloud de Microsoft. Ce mécanisme de tiering déplace automatiquement les données les moins utilisées vers le support de stockage le moins coûteux. Il permet aussi d’optimiser les performances en positionnant les données les plus utilisées sur les disques les plus performants. Notons que ce mécanisme n’est pas gratuit, puisqu’il faudra bien sûr s’acquitter en plus du prix de l’appliance, du coût mensuel d’hébergement de données sur Azure Storage et du coût de la liaison internet vers le cloud.

Microsoft met en avant les fonctions de protection de données et de PRA

Les données stockées sur la baie peuvent être protégées par un mécanisme automatique de snapshot et de réplication des deltas vers le cloud Azure. Ce mécanisme de sauvegarde peut être utilisé pour mettre en place un PRA dans le cloud. En cas de défaillance sur le site primaire, l’appliance virtuelle Azure StorSimple sert de cible de stockage pour relancer les VM sur le cloud Azure. Elle s’appuie pour cela sur sa fonction Instant Recovery qui permet de reconstituer des images complètes de VM à partir des multiples sauvegardes incrémentales réalisées précédemment.

Les baies 8100 et 8600 supportent les API VAAI de VMware vSphere et ODX de Microsoft pour optimiser leur fonctionnement en environnement virtualisé. Selon Seagate, les prix des StorSimple 8100 et 8600 seraient respectivement de 100 000$ et de 170 000$, des prix qui paraissent assez élevés, d'autant qu'il faut aussi s'acquitter du prix du stockage et des VM dans Azure si l'on veut profiter des fonctions de protection de données en cloud.

A titre de comparaison, la baie iSCSI CS700 de Nimble Storage (la plus performante au catalogue du constructeur), avec 3,2 To de SSD et 36 To de disque (soit une capacité utile après compression pouvant atteindre plus de 60 To) est proposée au prix de 170 000$ pour une performance donnée à 125 000 IOPS. Autre point de comparaison, la toute nouvelle baie d’entrée de gamme FAS 2552 de NetApp avec deux contrôleurs en mode actif/actif, une connectivité similaire à celle des StorSimple 8000, devrait coûter moins de 70 000$ avec 80 To de capacité disque et 800 Go de SSD, si ses prix sont alignés sur ceux de l’actuel FAS2240. Et ce prix inclut  le support du mode fichiers - NFS et CIFS - ,  celui du mode blocs - iSCSI et FC ) ainsi que le support de la déduplication en mode post-process, une fonction de nature  doper la capacité utile de la baie.

Notons enfin que Microsoft n'est plus seul sur ce marché et que d'autres géants s'y intéressent. EMC a ainsi annoncé cette semaine le rachat de TwinStrata, qui devrait se traduire à terme par l’intégration de la technologie de stockage en cloud du constructeur aux baies VNX et VNXe. Les baies d'entre et de milieu de gamme d'EMC pourrait alors devenir des concurrentes redoutables  des baies StorSimple, d'autant que TwinStrata propose un bien plus vaste choix de services de stockage en cloud, dont Azure Storage, mais aussi Amazon S3, Google, Softlayer, Evault et de multiples clouds OpenStack (dont ceux d’HP et RackSpace)…

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close