WPC 2014 : Microsoft multiplie les partenariats autour du Cloud Hybride

Microsoft annonce également sa gamme StoreSimple 8000, une nouvelle certification Azure et une initiative « green » avec EDF.

A la Worldwide Partener Conference 2014 (WPC 2014), en plus des nouveautés dédiées à son écosystème commercial, Microsoft a multiplié les annonces autour de ses partenaires corporates. La majorité de ces alliances ont concerné les infrastructures de Cloud hybrides – celles parmi les plus plébiscitées par le marché si l’on en croit l’éditeur. Elles ont également été accompagnées de quelques autres, comme une nouvelle gamme StoreSimple et, en marge de la conférence, une initiative « verte » avec EDF Renewable Energy.

StoreSimple 8000, la nouvelle appliance de Microsoft reliée à Azure

A la veille de l’ouverture de la Worldwide Partener Conference 2014, Microsoft avait lancé l’évènement en dévoilant une nouvelle série dans sa gamme de racks de stockage en Cloud hybride, Microsoft Azure StorSimple.

Disponible le 1er aout, cette nouvelle série StoreSimple 8000 sera composée des « systèmes StorSimple les plus puissants et les plus intégrés à Azure », vante Microsoft. Ils seront disponibles en deux versions – 8100 et 8600. Toutes deux proposent un stockage sur disques SSD et SATA (15 TB et 800 Go en SSD pour le premier, contre 40 TB et 2TB en SSD pour le deuxième).

Toutes deux, donc, permettent de stocker des données sur site tout en configurant des réplications automatiques sous forme de snapshots dans Azure. « Ceci comble le manque énorme qui existe entre les solutions de réplication sur bandes - qui restent problématiques - et les solutions à distances – qui restent très couteuses » affirme l’éditeur.

En parallèle, des Microsoft Azure StorSimple Virtual Appliances – des machines virtuelles préconfigurées dans Azure - permettent d’accéder à ces snapshots directement dans le Cloud. Utile pour replonger dans des données anciennes archivées dans Azure ou encore dans le cadre de scénarios de PRA. Microsoft précise par ailleurs que cette implémentation de la technologie StoreSimple dans un VM sur Azure est également capable d’aller piocher des données hébergées sur site.

Des accords avec NetApp, EMC, Equinix et Intel

Toujours dans le cadre du Cloud hybride, Microsoft a en parallèle annoncé un partenariat avec NetApp autour de son offre NetApp Private Storage (NPS). Lancé en 2012, NPS permettait de connecter un stockage dans un centre de données en colocation au Cloud d’Amazon Web Services. Cette technologie est aujourd’hui compatible avec Azure via la technologie Azure ExpressRoute.

Encore dans le Cloud Hybride, EMC, Equinix et Microsoft ont fait savoir qu’ils travaillaient désormais ensemble « sur la prochaine génération de solutions pour offrir encore plus de flexibilité et de rapidité au sein de connexions réseau sécurisées via le réseau ExpressRoute ».

Intel de son côté, a fait savoir qu’il avait rejoint le programme Microsoft Cloud OS Partner Matching pour proposer «  aux entreprises un certain nombre d’incentives pour les accompagner dans la transformation de leurs datacenters ».

Un partenariat stratégique poussé avec Cisco pour promouvoir le Cloud privé en France

Sur ce marché de l’équipement des centres de données, la WPC 14 a par ailleurs permis à Microsoft de dévoiler un autre accord pour « accompagner les entreprises […] dans la migration de leurs datacenters vers le Cloud privé ».

Passée avec Cisco, cette alliance a pour but concret de promouvoir des technologies communes auprès des futurs constructeurs (ou pour la rénovation) de centres de données. L’accord, de 3 ans, concerne d’un côté les serveurs Unified Computing System, PowerTool et les commutateurs Nexus de Cisco, et de l’autre Windows Server 2012 R2, la solution de gestion de parcs System Center 2012 R2, SQL Server 2014 et, donc, Microsoft Azure.

Cette collaboration commerciale vise particulièrement la France et cinq autres pays (Etats-Unis, Australie, Royaume-Uni et Canada). « Nous allons ajuster en conséquence nos programme d’incentives pour accélérer les ventes de ces solutions via nos réseaux partenaires mutuels », précise Cisco.

Cisco Application Centric Infrastructure et Cisco InterCloud Fabric devraient rapidement être intégrées à cette alliance.

Nouvelle Certification Azure : SAP et Oracle en éclaireurs

Côté partenaires applicatifs, la Worldwide Partener Conference 2014 a vu arriver un nouveau logo pour une nouvelle certification Azure.

La nouveauté concerne dans un premier temps des applications partenaires rendues disponibles plus simplement via des VMs directement déployables depuis l’Azure Management Portal. A terme, Microsoft promet des initiatives marketing pour mettre en avant les solutions certifiées et une simplification de la tarification pour les clients finaux.

Parmi les premiers membres de ce programme Microsoft Azure Certified for Virtual Machines, on trouve déjà SAP et Oracle.

Pendant ce temps-là, le vent souffle dans l’Illinois

Enfin, et en marge de cette WPC 2014, signalons un autre partenariat, plus écologique que technique celui-ci, mais toujours en rapport avec le Cloud et son infrastructure industrielle. Microsoft s’est en effet engagé à acheter, pendant 20 ans, pas moins de 675,000 MWh d’électricité « verte » chaque année à la filiale américaine d’EDF (EDF Renewable Energy) pour alimenter son centre de données de Chicago.

Le français vient de prendre une participation de 96% dans un projet éolien de 175 MW d’Orion Energy Group et Vision Energy LCC. Les champs d’éoliennes seront situés dans les comtés Kankakee et d’Iroquois au nord-est de l’Illinois. Leur construction physique sur site « débutera très prochainement » pour une mise en service effective « au premier trimestre 2015 », dixit EDF.

En 2014, Microsoft devrait acheter plus de 2.3 millions de kWh d’énergie renouvelable pour la seule infrastructure américaine d’Azure. Un chiffre qui a doublé par rapport à 2013 et qui fait d’ores et déjà de l’éditeur le deuxième plus gros acheteur d’énergie verte des Etats-Unis. Une initiative parmi d’autres pour atteindre un bilan carbone neutre, objectif interne de Microsoft. Et argument commercial externe de plus en plus important pour ses partenaires.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close