Dropbox travaille son expansion internationale

Le service de partage de fichiers en ligne prépare notamment l’ouverture de bureaux en Europe.

Selon le Financial Times, Dropbox s’apprête à ouvrir un bureau au Royaume-Uni, ainsi que des représentations au moins commerciales dans “d’autres pays européens majeurs”. Selon Dennis Woodside, Pdg de l’éditeur du service de partage de fichiers en ligne, ces efforts visent notamment à mieux adresser directement les entreprises locales.

Récemment, Dropbox a annoncé, sur son blog, s’associer à Deutsche Telekom pour étendre sa présence sur le Vieux Continent : “dès le mois d’octobre, Deutsche Telekom préinstallera Dropbox sur la plupart de ses terminaux Android dans certains pays d’Europe centrale et de l’Est”, à l’exception notable de l’Allemagne. Plus tôt, début juillet, Dropbox a présenté son nouveau site Web destiné aux entreprises, Dropbox for Business, ainsi que la synchronisation en streaming qui doit accélérer considérablement le téléchargement, sur le poste de travail, des gros fichiers - “généralement 1,25 fois plus vite, et même jusqu’à 2 fois plus vite.” Début juin, le service a enfin annoncé le rachat de MobileSpan pour booster son offre entreprises.

Ces efforts surviennent alors que Box a récemment annoncé le stockage illimité pour les professionnels, et qu’il prépare lui aussi une offre de type streaming pour limiter le recours à la synchronisation et se positionner comme véritable espace de stockage en mode cloud.

Alors certes, des inquiétudes subsistent quant à la protection des données, notamment suite aux révélations sur les activités de la NSA. Mais Dennis Woodside assure à nos confrères du Financial Times continuer de travailler pour développer un ensemble complet de fonctions de contrôle et de sécurité dont ont besoin les entreprises : “il s’agit de problèmes que l’on peut résoudre.”

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close