Infosys prend les commandes des centres de calcul de Daimler

Le constructeur automobile a conclu un accord pluri-annuel avec la SSII indienne pour l’exploitation de ses centres de calcul européens.

Daimler a conclu un accord pluri-annuel avec Infosys pour l’exploitation de ses centres de calcul européens. Dans le cadre de ce contrat, la SSII va apporter des services de support opérationnel et de projets. Elle fournira également des services de middleware et de travail collaboratif, tout en assurant la supervision opérationnelle des bases de données. Ces services seront fournis par des équipes d’Infosys détachées dans les bureaux de Daimler à Bangalore.
Les centres de calcul européens de Daimler seront effectivement exploités par Infosys, qui prendra à sa charge le maintien en conditions opérationnelles des serveurs et autres équipements des centres de calcul du constructeur, ainsi que des middlewares. “Notre travail consiste à garder les lumières allumées”, résume Ruchir Budhwar, vice-président associé d’Infosys et directeur de ses activités européennes pour le secteur automobile.

Infosys assurera en outre l’amélioration continue des processus opérationnels des centres de calcul, notamment à travers la standardisation de la fourniture de services et l’implémentation de pratiques de référence. Selon la SSII, ce contrat pose les bases de l’optimisation de l’exploitation des centres de calcul européens de Daimler en s’appuyant sur des technologies Cloud sécurisées.

Selon Budhwar, les constructeurs automobiles cherchent de plus en plus à renouveler des systèmes informatiques patrimoniaux vieillissants pour supporter des initiatives numériques. En Allemagne en particulier, avec l’initiative Industry 4.0 pour la production industrielle dite intelligente. Budhwar explique ainsi que les SSII cherchent des opportunités dans ce domaine alors que les constructeurs automobiles travaillent à la modernisation de leurs usines : “les communications de type M2M sont au coeur de production industrielle intelligente, avec l’auto-diagnostique et l’automatisation des réparations.” Selon lui, de telles technologies sont appelées à évoluer au cours des trois à cinq prochaines années. Et d’ajouter qu’Infosys constate un intérêt croissant dans les automobiles connectées et sans conducteur.

Budhwar voit ce nouveau contrat avec Daimler comme le fruit d’efforts réguliers d’Infosys pour développer son expertise sur le secteur automobile. L’an passé, la SSII a remporté des contrats auprès de BMW et de Toyota Europe pour des projets de maintenance applicative et de transformation.

Le contrat BMW, d’une durée de cinq ans, couvre notamment la maintenance et l’exploitation de l’infrastructure Web, la gestion de contenus, et l’exploitation des systèmes SAP internes au groupe, jusqu’au décisionnel. L’un des objectifs clés de ce partenariat est la fourniture de services IT fiables, efficaces, et prévisibles.

En mars de cette année, c’est Volvo Cars qui a signé avec Infosys pour des prestations de conseil et d’externalisation, notamment, avec en particulier des services de développement applicatif. Outre-atlantique, c’est Volkswagen America qui a retenu Infosys pour ses opérations de gestion des commandes et de la distribution.  

Pour Budhwar, “il existe également de nouvelles opportunités commerciales portées par l’écosystème numérique et la transformation des réseaux de revendeurs.” Et d’entrevoir l’avènement d’une gestion sociale de la relation client comme un moyen pour connecter clients et réseaux de distribution.

Adapté de l’anglais par la rédaction.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close