Cet article fait partie de notre guide: Salaires et compétences IT : quelles sont les tendances

Programmation : vers une pénurie de compétences en Europe

La Commission européenne veut que la programmation soit au cœur des débats et des préoccupations des pays du Vieux Continent, craignant qu’un manque de compétences en la matière, même basique, entraîne une pénurie de quelque 900 000 spécialistes en 2020.

La Commission européenne veut que la programmation soit au cœur des débats et des préoccupations des pays du Vieux Continent, craignant qu’un manque de compétences en la matière, même basique, entraîne une pénurie de quelque 900 000 spécialistes en 2020.

La programmation et le code informatique sont l’alphabétisation d’aujourd’hui et jouent un rôle clé dans la révolution numérique, selon Neelie Kroes, vice présidente de la Commission, en charge de l’Agenda Numérique et Androulla Vassiliou, commissaire européen pour l’éducation, la culture, le multilinguisme et la jeunesse.

La programmation est partout et reste fondamentale dans la compréhension d’un monde hyper-connecté, soutient la Commission. Selon Bruxelles, plus de 90% des métiers requièrent des compétences en IT. Mais le nombre de diplômés en informatique ne suit pas la même cadence que la demande de compétences sur le marché. Résultat, de nombreux postes ouverts ne peuvent pas être pourvus, malgré un niveau élevé de chômage en Europe, constatent Kroes et Vassiliou.

« Si nous ne réglons pas ce problème de façon appropriée à un niveau tant national qu’européen, nous risquons d’être confrontés à une pénurie de compétence de quelque 900 000 professionnels du IT en 2020. La proportion de femmes se dirigeant vers des carrières techniques est également à un niveau bas, ce qui est alarmant. La programmation est un moyen d’attirer les femmes vers ces carrières », indiquent-ils.

Kroes et Vassiliou ont conjointement envoyé une lettre aux ministres de l’Education en Europe, les invitant à encourager les enfants à s’impliquer dans l’EU Code Week qui se tiendra sur tout le continent en octobre prochain (du 11 au 17).

Des compétences en programmation de base vont devenir indispensables pour de nombreux métiers dans un futur proche, avec le montée en puissance des terminaux connectés et du cloud.

Le code est au cœur de la technologie. Chaque interaction entre les humains et les ordinateurs est régie par le code. Les compétences en programmation sont clés pour de nombreuses opérations : de la création de sites Web, au shopping en ligne, l’optimisation du GPS jusqu’à l’analyse des données générées par le LHC au Cern pour le Boson de Higgs, en passant par la simulation de la formation des étoiles ou celle du réseau neuronal du cerveau, explique les organisateurs de l’événement.

La Commission soutient l’EU Code Week et souhaite donner davantage de visibilité à la programmation et motiver les enfants et les adultes à apprendre le code.

Dans leur lettre, Kroes et Vassiliou indiquent : « le chômage des jeunes est l’un des plus gros enjeux de l’Europe. Encourager l'Europe à acquérir des compétences en programmation fait partie de la solution.» Une étude britannique a récemment révélé que 94 % des dirigeants d’entreprises considéraient les compétences en numérique comme un élément très important pour leurs activités – mais un cinquième  estimaient la qualité de ces compétences chez les diplômés en dessous de la moyenne.

L’enseignement de la programmation aux élèves en Europe devient de plus en plus important. Le code est enseigné dans les écoles en Estonie depuis 2012. Le Royaume-Uni prévoit de l’inclure dans le programme scolaire national cette année. En France, ce sera une option dans les écoles primaires. La Finlande et l’Italie y réfléchissent également.

Traduit et adapté par la rédaction

Pour approfondir sur Formation

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close