Atos réussit son OPA sur Bull

La SSII de Thierry Breton est en bonne voie pour obtenir plus de 84% du capital et des droits de vote de Bull à l'issue de l'OPA, bouclée fin juillet.

« Nous pouvons démarrer sans plus attendre la phase d’intégration pour procéder au regroupement des opérations et générer les synergies prévues. »  Thierry Breton, président de la SSII Atos, s’est félicité ce lundi du succès de l’offre public d’achat amicale du groupe sur son compatriote Bull.  Une étape clé dans la transaction annoncée fin mai, et dont l’ambition est de former le « n°1 du cloud privé en Europe et l’un des principaux leaders dans la Cyber sécurité et le Big Data », comme le souligne Philippe Vannier, le Pdg de Bull dans un communiqué.

Selon l’Autorité des marchés public, l’OPA, qui a pris  fin au 31 juillet, a permis à Atos de récupérer 84,25% du capital et des droits de vote de Bull. « La condition de seui,l qui était fixée à 50% du capital de Bull plus une action, calculée selon les modalités prévues dans la note d’information visée par l’AMF le 24 juin 2014, est satisfaite », précise la SSII de Thierry Breton dans ce même communiqué.« La satisfaction des conditions de l’offre publique est une étape importante de notre projet et j’accueille chaleureusement les 9 200 salariés de Bull », rappelle le Pdg.

Désormais, le projet des deux sociétés peut être mis en place. Bull deviendra une division d’Atos dans laquelle seront rassemblées les activités de cyber-sécurité et Big Data des deux partenaires.  Bull a apportera notamment son expertise en matière de sécurité des environnements critiques, ainsi qu’en calcul haute performance (HPC). Cette division devrait générer 500 millions d’euros de CA, avait précisé Philippe Vannier, qui en prendra la direction.

Dans leur projet de fusion, Atos et Bull ont prévu que les activités d’infogérance et d’intégration de Bull viennent étoffer les offres de services d’Atos et que les activités Cloud de Bull soient transférées dans Canopy, une entité 100% dédiée au cloud créée par Atos en collaboration avec EMC et VMware.

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close