Scality Ring 5.0 apportera le support de VMware vSphere

La plate-forme de stockage Ring de l'éditeur franco-américain Scality ajoute de nouvelles cordes à son arc avec l'arrivée du support de VMware vSphere et d'un driver linux en mode bloc.

À l’occasion de VMworld, Scality a levé le voile sur les fonctions de la prochaine version 5.0 de sa plate-forme de stockage RING, qui devrait faire ses premiers pas au début du mois de novembre, sans doute lors du prochain OpenStack Summit de Paris.

L'une des principales nouveautés de cette version 5.0 sera  le support officiel de VMware vSphere. « Notre objectif est de répondre à des besoins de stockage VMware, avec des services offrant une performance de classe Amazon EBS » explique Philippe Nicolas, Senior Director, Industry Strategy chez Scality. Dans la pratique l’objectif de l’éditeur est d’offrir des services de stockage à des VM avec une performance garantie de l’ordre de 200 IOPS et des possibilités de burst à 3000 IOPS. Le tout accompagné des habituelles fonctions de réplication et de protection de données de la plate-forme RING afin d’assurer un haut degré de protection des données.

Comme l’indique Philippe Nicolas, certains grands clients de la firme et notamment plusieurs grands clients bancaires américains ont demandé à Scality de supporter VMware, afin de migrer certaines de leurs VM non stratégiques et peu exigeantes en performance sur sa plate-forme de stockage. « Sur un environnement Scality Ring de 2 Po, Il est par exemple possible de supporter sans problème 1000 VM avec 20 Go de stockage par VM tout en leur délivrant une qualité de service adéquate. Cela n’occupe que 1 % de la capacité du cluster et de ce fait le stockage des VM est virtuellement gratuit ».

Pour Philippe Nicolas, il s’agit en quelque sorte de répondre à la règle des 80/20. Si le responsable de Scality admet que sa plate-forme n’est pas adaptée aux besoins des applications transactionnelles intensives, elle répond aux besoins de 80 % des VM du datacenter, qui consomment peu d’IOPS. La proposition de Scality est donc essentiellement une proposition de réduction de coût pour les clients équipés par ailleurs de sa plate-forme pour leurs besoins de stockage objet, d’archivage ou de stockage de fichiers en grand volume. L’éditeur espère aussi séduire certains opérateurs et fournisseurs de services cloud en proposant une plate-forme capable à la fois de répondre à des besoins en mode bloc, en mode fichiers et en mode objet.

Il est à noter que le support de vSphere ne se limitera pas au seul mode NFS. Scality proposera aussi un tout nouveau pilote en mode bloc pour Linux qui permettra d’exposer des volumes RING partageables via une cible iSCSI installée sur certains nœuds du cluster Scality. Ces volumes pourront être consommés par vSphere pour créer des volumes VMFS sur le cluster Scality. Un support des API VAAI et VASA est aussi annoncé pour le début 2015.

 

 

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close