Apple présente ses nouveaux iPhone

… ainsi que ses montres connectées et son système de paiement sans contact. Tout en préparant le lancement d’iOS 8.

Comme attendu, après de longs mois de rumeurs, Apple a présentés deux nouveaux iPhone 6, dotés d’un écran de 4,7 et de 5,5 pouces de diagonale. Tous deux sont plus fins que le précédent iPhone 5S et embarquent un processeur plus puissant, l’A8, qui serait 20 % plus rapide que son prédécesseur. Mais les deux principales nouveautés techniques sont à chercher du côté de la puce modem qui devrait enfin permettre à Apple de cesser de segmenter sa production d’iPhone en fonction des régions du monde et des fréquences des réseaux 4G des opérateurs. En outre, les iPhone 6 supportent la voix sur LTE – chez les opérateurs l’ayant déployée – ou encore le délestage sur réseaux Wi-Fi des communications vocales. Là encore, à condition que cela soit supporté par les opérateurs.

Les nouveaux smartphones d’Apple sont également dotés d’une puce NFC. L’occasion pour la firme à la pomme de lancer son outil de portefeuille numérique, Apple Pay, qui s’intègre à Passbook faisant désormais office de vaste portefeuille pour cartes de crédit, de fidélité, bons d’achats, et autres éléments liés à l’identité du porteur du terminal, comme les cartes d’embarquement. Pour les règlements sans contact, c’est TouchID, le système de reconnaissance d’empreintes digitales des iPhone, qui est mis à contribution.

Enfin, Apple a présenté sa montre connectée qui, si elle n’arrivera que début 2015, sera un véritable compagnon des iPhone dont les capteurs de signes vitaux serviront à alimenter HealthKit, le système de suivi de données de santé personnelles d’iOS 8. Et peut-être la puce NFC de cette montre sera-t-elle d’ailleurs accessibles aux anciens iPhone 4S/5/5S qui recevront iOS 8 d’ici une semaine. Ce ne serait qu'une opportunité supplémentaire pour certaines applications de gestion des identités et des accès, comme l'entrevoit Mike Ellis, CEO de ForgeRock.

La nouvelle version d’iOS doit intégrer des fonctions destinées à conforter les entreprises dans leur adoption de la plate-forme du groupe. Et la sécurité est mise en avant, avec notamment la protection des données par le mot de passe système jusqu’au déverrouillage de l’appareil après un redémarrage, ou encore la possibilité de signer et chiffrer les e-mails avec S/MIME.

La productivité n’est pas oubliée. Alors que le client de messagerie d’Apple permettait jusqu’ici de désigner comme VIP des correspondants pour être alerté de leurs messages entrants, il permettra, avec iOS 8, de désigner ainsi des conversations, afin d’en faciliter le suivi. En outre, Mail s’inspire de clients de messagerie alternatifs en permettant de marquer les messages comme s’il s’agissait de tâches à accomplir. Et de supporter enfin la gestion des messages d’absence avec les serveurs Exchange. L’agenda d’iOS 8 doit quant à lui permettre de vérifier directement la disponibilité des invités à un rendez-vous. Et le système va généralement simplifier la communication entre applications pour l’ouverture de fichiers. Les utilisateurs de Mac apprécieront la très attendue possibilité de transférer des fichiers entre OS X et iOS en Wi-Fi, via AirDrop. Mais surtout, les fonctions vocales et de communication textuelle d’un iPhone pourront être commandées directement depuis un Mac.

L’administration des terminaux iOS doit quant à elle s’enrichir de capacités de gestions des livres électroniques et fichiers PDF, jusqu’à leur effacement à distance. Les DSI pourront également déterminer les applications autorisées à ouvrir des documents internes et à partir d’iCloud, ou encore vérifier la date de la dernière sauvegarde d’un terminal pour déterminer s’il apparaît sûr, ou non, de lancer certaines opérations de maintenance ou d’administration.

Mais c’est peut-être avec l’Apple TV que la firme va le plus séduire. iOS 8 doit en effet apporter au boîtier – à partir de sa troisième génération - des capacités de déport d’affichage sans connexion au réseau Wi-Fi de l’entreprise, en pair-à-pair. Si les capacités de déport d’affichage étaient déjà séduisantes, pour réaliser des présentations notamment, les aspects sécuritaires liés à l’autorisation de connexion de tiers au réseau de l’entreprise pouvaient préoccuper certains DSI et RSSI. Avec iOS 8, Apple offrira une réponse à ces inquiétudes.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close