Google Cloud Engine supporte Windows et la mobilité des licences Microsoft

Google vient d'ajouter le support de Windows Server à son cloud d'infrastructure Compute Engine et annonce le support du mécanisme de mobilité de licences applicative de Microsoft.

Google a annoncé cette semaine avoir apporté plusieurs améliorations d’importance à Google Compute Engine, son offre de cloud d’infrastructure, afin de faciliter l’exploitation de workloads Windows sur la plate-forme.
La première est le support de l’offre « Microsoft License Mobility » qui permet aux clients sous accord de licence en volume et ayant souscrit à la Software assurance de Microsoft de déplacer tout ou partie de leurs licences logicielles Microsoft de leur infrastructure vers Azure ou un cloud public « partenaire » (la procédure demande toutefois le remplissage d’un formulaire ad hoc sur le site web volume licensing de Microsoft, spécifiant le nombre de licences à déplacer par produit). L’offre Microsoft License Mobility concerne des logiciels clés de l’offre Microsoft tels que Exchange Server, SharePoint Server, SQL Server, Lync, System Center, Dynamics, Biztalk, Visual Studio ForeFront ou Remote Desktop Services.

Une autre nouveauté est le support en version bêta de Windows Server 2008 R2 Datacenter Edition sur Google Compute Engine et l’annonce du support à venir de Windows Server 2012 et 2012 R2.

Enfin, Google annonce l’arrivée de l’app Chrome RDP de Fusion Labs en version gratuite  pour permettre l’accès à distance aux environnements Windows sur Google Compute Engine (il suffit pour cela d’activer l’accès RDP à l’OS via la console Google Developer).

Pour approfondir sur Windows

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close