Objets connectés et mobilité, moteurs du marché du middleware en 2015

Agilité, mobilité et objets connectés seront les stimulateurs du marché du middleware en 2015, un marché qui devrait atteindre 16,3 Mds $, indique le cabinet d’analystes Ovum.

Agilité, mobilité et objets connectés seront les stimulateurs du marché du middleware pour 2015. Un marché qui devrait atteindre 16,3 milliards de dollars, indique le cabinet d’analystes Ovum dans sa dernière étude. Selon ses estimations, les entreprises, poussées par des besoins en matière d’intégration d’applications mobiles et d’agilité devront accroître leurs investissements dans les couches middleware, faisant progresser le segment de 9,3% d’une année sur l’autre.

Parmi les technologies qui s’imposeront pour répondre à ce type de besoin, Ovum croit déceler dans son rapport les Paas d’intégration (iPaas) et les outils de gestion et gouvernance des APIs. Ces derniers sont notamment poussés par les besoins d’intégration des applications mobiles aux backend des entreprises - ce que nous avions pu constater lors de l’édition 2014 des API Days à Paris.

« Une part significative du budget dédiée aux projets d’intégration sera dépensée dans la modernisation de l’infrastructure, avec notamment l’adoption de nouveaux middleware dédiés à la mobilité et à l’Internet des objets, dans l’intégration de solutions B2B ainsi que dans les plates-formes d’intégration cloud », résume Saurabh Sharma, analyste chez Ovum, et auteur du rapport.

Le cabinet a également identifié quatre tendances en matière d’intégration et de middleware qui auront un effet sur les entreprises en 2015. La collaboration sera un des moteurs des dépenses en middleware. Selon le rapport, l’intégration B2B suscitera un regain d’intérêt avec le besoin des entreprises de fédérer toujours plus rapidement des partenaires et des clients, de mieux gérer leurs communautés de partenaires et de mieux s’engager auprès des clients.

« 2015 devait également être le témoin d’une progression de l’adoption des services d’intégration B2B dans le cloud. Les problématiques de sécurité liées à l’interconnexion des données, les besoins en matière de gouvernance et conformité porteront aussi l’intérêt sur les systèmes complets de gestion de transfert de fichiers (MFT) », indique le rapport Ovum.

« Les entreprises doivent mettre en place la modernisation de leur infrastructure et de leur technologies d’intégration pour mieux exploiter le numérique, la mobilité, le cloud et les objets connectés et alimenter leur croissance », conclut Saurabh Sharma.

Pour approfondir sur Middleware

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close