Signature d’un partenariat pour la recherche en cyberdéfense

Le Ministère de la Défense a annoncé un partenariat pour la recherche en cyberdéfense, dans le cadre du pacte Défense Cyber signé début 2014 à Rennes.

Dans un communiqué, le ministère de la Défense a annoncé la signature d’un accord de partenariat pour la recherche en cyberdéfense, avec la région Bretagne et 11 universités, écoles d’ingénieurs et institutions de recherche – CNRS, Inria, ENS Rennes, Supelec, INSA Rennes, et Télécom Bretagne.

Cet accord est présenté comme une « avancée significative pour le pôle d’excellence cyber, implanté en Bretagne, avec une portée nationale et un objectif de rayonnement international : il concrétise en moins d’une année l’un des objectifs majeurs consistant à faire converger les compétences et les énergies des partenaires au profit de la formation, de la recherche et du développement de la filière industrielle cyber ».

Cet accord doit notamment permettre de financer des projets de recherche de post-doctorants et dès 2015, 20 thèses supplémentaires par an dans le domaine cyber. Le ministère de la Défense trouve bien sûr là son intérêt : l’accord doit permettre d’associer « des membres du personnel de la DGA [Direction Générale de l’Armement] aux laboratoires de recherche partenaires ».

Pas d’innocence donc, mais un accord qui s’inscrit en droite ligne du pacte Défense cyber signé début février dernier à Rennes : la question de la formation et de la recherche avait la part belle dans le second axe du pacte, évoquant notamment la « consolidation » de la « filière cybersécurité ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close