Oracle : +45% des revenus Cloud au second trimestre

Sur la période, les revenus cloud, Iaas, Paas, et Saas ont progressé de 45% pour atteindre un chiffre d’affaires 516 millions de dollars.

« Nos commandes dans le Cloud ont progressé de 54%  lors de notre dernier trimestre, d’une année sur l’autre. Cela devient une partie de plus en plus importante de nos activités. […] La plupart de nos ventes de nouvelles applications sont dans le Cloud », nous avait confié Mark Hurd, le PDG d’Oracle en visite à Paris en novembre dernier. Au second trimestre de son exercice 2015, Oracle confirme que le Cloud est aujourd’hui un secteur en hyper-croissance : sur la période, les revenus Iaas, Paas, et Saas confondus, ont progressé de 45% pour atteindre 516 millions de dollars de chiffre d’affaires.

Un secteur qui pèse encore peu dans le CA global de l’éditeur, certes, mais avec ce niveau de progression, il devrait représenter l’un des moteurs principaux de la croissance du groupe. « Les nouvelles commandes Cloud ont progressé de plus de 140% au deuxième trimestre. Nous avons désormais plus de 600 clients ERP Fusion Cloud – 5 fois plus de clients ERP que Workday », n’hésite d’ailleurs pas à indiquer Mark Hurd dans un communiqué. En termes de commandes Cloud, la groupe est en passe de dépasser la barre du milliard de dollars pour l’année prochaine, indique également Larry Ellison, également cité dans un communiqué.

Nous avons plus de 600 clients ERP Fusion Cloud, 5 fois plus de clients ERP que Workday

Mark Hurd, PDG d'Oracle

Au second trimestre, Saas et Paas ont généré un CA de de 361 millions de dollars en hausse de 41% à taux de change constant, alors que le Iaas, lui, affiche un CA de 155 millions de dollars, en progression de 62% à taux de change constant. Le Saas et le Paas sont considérés comme des éléments différenciant sur lesquels Oracle peut se positionner, alors que le Iaas tient davantage de la commodité, avait expliqué Mark Hurd en novembre dernier.

Sur la période, les activités hardware, issues du rachat de Sun, progressent de 1% à 1,3 milliard de dollars tandis que les ventes de nouvelles licences reculent - logiquement avec la progression du Cloud - de 4% à 2 milliards de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close