Le Cloud : près d'un tiers des dépenses mondiales d'infrastructure

Selon IDC, les investissements dans le Cloud représentent plus du tiers des dépenses d'infrastructure dans le monde, une croissance tirée en majorité par le Cloud Public

Selon IDC, les investissements dans le Cloud représentent une portion croissante des dépenses d’infrastructure (serveurs, stockage et réseau) dans le monde. Au troisième trimestre 2014, le Cloud a ainsi mobilisé près du tiers des dépenses mondiales d’infrastructure.

6,5 milliards de dollars d'investissements d'infrastructure dans le Cloud

Au total, ces dépenses d’infrastructure pour la mise en œuvre de Cloud Publics ou Privés ont atteint 6,5 milliards de dollars sur la période, un chiffre en progression de 16% sur un an.

Les dépenses dans la construction des seuls Clouds Publics ont représenté environ la moitié de ce total et ont progressé un peu plus vite que les dépenses Cloud des entreprises (+18%).

Selon Richard Villars, le vice-président de la recherche datacenter et Cloud du cabinet d’analystes, « les Clouds Publics et Privés sont dans les 'usines informatiques' et les 'dépôts de contenus numériques' » de ce que le cabinet appelle la 3e plate-forme (la 1ère plate-forme correspondant grosso modo à l’avènement du Mainframe et des minis, et la seconde à celle du client serveur).

« Les environnements clouds sont des actifs stratégiques sur lesquels les entreprises de tout type doivent s’appuyer pour mettre en œuvre de nouveau services à une échelle et une vitesse jusqu’alors inconnues », conclut-il.

 

 

Pour approfondir sur Stockage en Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close