vectorfusionart - Fotolia

Marché des infrastructures : les dépenses des acteurs du cloud pèsent de plus en plus lourd

Selon le dernier baromètre du cabinet IDC, les dépenses des acteurs du cloud en infrastructures représentent une part grandissante de la dépense mondiale en matière d'infrastructures.

IDC a confirmé hier dans une de ces étude le poids croissant des acteurs du cloud sur le marché des infrastructures. D’après les projections d’IDC, les dépenses mondiales en infrastructures pour la construction de cloud devraient progresser de 18,2 % en 2017 pour atteindre 44,2 milliards de dollars. Sur ce total, IDC estime qu’environ 61,2 % proviendront des acteurs du cloud public. Les dépenses d’infrastructures des acteurs du cloud privé hébergé et du cloud privé managé (« off-premises ») devraient, quant à elles, représenter environ 14,6 % du total, le solde provenant des investissements des entreprises en cloud privé « on-premises ».

Au cours de l’année à venir, IDC note que les dépenses des entreprises en matière d’infrastructure traditionnelles (non cloud) devraient reculer de 3,3 %. Néanmoins, elles devraient continuer à représenter plus de la moitié (57,1%) de leurs investissements, contre 16,7% pour le cloud privé (on-premises et off-premises) et le solde pour le cloud public.

Selon IDC, la dépense cloud en équipements réseau, et plus spécifiquement celle en commutateurs Ethernet, devrait bondir de 23,9 % en 2017, tandis que les dépenses en serveurs et systèmes de stockage devraient respectivement progresser de 13,6 et 23,7 %. IDC note que les investissements en cloud privé progresseront plus vite que ceux en matière de cloud public (ce qui valide implicitement les stratégies d’acteurs comme OVH ou Oracle, NDLR), tandis que les investissements en infrastructures non cloud reculeront.

Les dépenses d'infrastructures cloud dépasseront les dépenses d'infrastructures traditionnelles en 2020

A l’horizon 2020, les dépenses en infrastructures des fournisseurs de cloud « off-premises » devraient atteindre 48,1 milliards de dollars en 2020, dont 80,8 % pour le cloud public.

A cette date, le cabinet d’études estime que les dépenses en infrastructures de cloud publiques, privées et privées managées devraient dépasser les dépenses en infrastructures traditionnelles. Le cloud public comptera ainsi pour 32,5 % de la dépense mondiale en infrastructures, contre 20,2 % pour le cloud privé (on ou off-premises) et 47,3 % pour les infrastructures traditionnelles. A titre de comparaison, en 2016, les dépenses en infrastructures traditionnelles pesaient toujours 61,9 % de la dépense, contre 20 % pour le cloud public et 13,1 % pour le cloud privé (on ou off-premises).

Les fournisseurs ODM représentent un quart du marché et les constructeur chinois progressent rapidement

Côté fournisseurs, Dell EMC et Hewlett Packard Enterprise  se tiennent dans un mouchoir de poche, avec respectivement 15,5 % et 14,9 % du marché de l’infrastructure cloud au 3e trimestre 2017. Cisco, en forte progression, est troisième avec 12,2 % du marché. Ce classement n'est guère surprenant les trois fournisseurs trustant le marché des infrastructures cloud privées on et off-premises et celui des fournisseurs de services cloud de petite et moyenne taille. Les acteurs ODM, très présents sur le marché du cloud public et chez les très grands offreurs, pèsent également une part très importante du marché avec 25,4 % des ventes du trimestre. IDC note aussi la montée en puissance impressionnante des acteurs chinois. Huawei voit ainsi ses ventes bondir de 68,4 % sur un an, tandis qu’Inspur progresse de 36,5 %. Lenovo de son côté progresse d’un plus modeste 10 %.

Le classement des fournisseurs d’infrastructures cloud dans le monde au 3e trimestre 2016 

Fournisseur

CA T3-2016

PDM

CA T3-2015

PDM

Evolution

1. Dell EMC

1301 $

15,5 %

1370 $

17,6 %

-5,0 %

1. HPE

1250 $

14,9 %

1247 $

16,0 %

0,2 %

3. Cisco

1029 $

12,2 %

766 $

9,8 %

34,2 %

4. Lenovo*

297 $

3,5 %

270 $

3,5 %

10,0 %

4. Huawei* 

274 $

3,3 %

163 $

2,1 %

68,4 %

4. NetApp* 

239 $

2,8 %

258 $

3,3 %

-7,5 %

4. Inspur*

218 $

2,6 %

160 $

2,1 %

36,5 %

ODM Direct

$2134

25,4%

$2100

27.0%

1,6%

Autres

1672 $

19,9 %

1449 $

18,6 %

15,4 %

Total

8413 $

100 %

7783 $

100 %

8,1 %

IDC, Worldwide Quarterly Cloud IT Infrastructure Tracker, janvier 2017

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close