Interxion et Telecity veulent fusionner et donner naissance à un nouveau géant des Datacenters

Telecity et Interxion, deux des poids lourds du marché des datacenters en Europe, ont annoncé leur intention de fusionner pour donner naissance à un nouveau poids lourd du datacenter en Europe.

TeleCity et Interxion deux des géants européens des datacenters ont annoncé mercredi leur intention de fusionner pour donner naissance à un nouveau géant de l’hébergement de serveurs.

Deux géants des datacenters en Europe

Telecity opère des datacenters dans 12 villes européennes et est notamment présent sur les principales plaques de connexion du continent comme Amsterdam (5 datacenters), Francfort (2 datacenters) ou Londres (7 datacenters). A Paris, la firme opère trois datacenters dont le très récent Datacenter Condorcet à Aubervilliers qui dispose de 3400 m2 de salles d’hébergement.

Interxion, de son côté est présent dans 11 villes européennes, mais avec une présence à Londres bien inférieure à celle de Telecity et une présence en France bien supérieure avec 7 datacenters à Paris et un à Marseille (acquis en 2014 lors de la reprise du NetCenter de SFR).  Les deux firmes ont des capitalisations boursières proches (plus de 2,6 milliards de dollars pour Telecity et près de 2 milliards pour Interxion). 

Telecity a bouclé l’année 2014 sur un CA de 348,7 M£ et sur un bénéfice de 59,7 M£, tandis qu’Interxion réalisait un CA de 86,4 M€ (et un profit de 9 M€) . A tire de comparaison, Equinix a réalisé un CA de 620, 4 M$ pour son dernier trimestre et espère boucler son année 2014 sur un CA d’environ 2,43 milliards de dollars.

Un marché en hausse, menacé par les acteurs du cloud

La fusion s’opère alors que la demande en datacenters ne cesse de progresser, les entreprises ayant tendance à externaliser de plus en plus l’hébergement de leurs serveurs. Cela ne veut toutefois pas dire que l’avenir est rose pour les deux acteurs. Ils sont en effet sous la pression des grands acteurs du cloud qui opèrent leurs propres datacenters et fournissent les services IaaS et SaaS que souscrivent de plus en plus les clients. Une menace pour le business d’hébergement traditionnel des acteurs comme Telecity et Interxion.

Les deux sociétés espèrent finaliser leur fusion au second semestre 2015. La société issue de la fusion sera dirigée pendant douze mois par le patron d’Interxion, David Ruberg, avant la recherche d’un nouveau CEO.

 

Pour approfondir sur Architectures de Datacenters

- ANNONCES GOOGLE

Close