Documation MIS 2015 : « la data intelligence modifie l’approche de la GED historique »

Laurent Eydieu, Directeur de Documation MIS, revient pour LeMagIT sur les évolutions sur le segment de la gestion de document et la valorisation de l’information à quelques semaines de l’ouverture du salon historique, les 18 et 19 mars à Paris.

Laurent Eydieu, Directeur de Documation MIS, revient pour LeMagIT sur les évolutions sur le segment de la gestion de document et la valorisation de l’information à quelques semaines de l’ouverture du salon historique, les 18 et 19 mars à Paris.

LeMagIT : Quelles sont selon vous les nouvelles tendances qui impactent le secteur de la gestion électronique de document en 2015 ?

Laurent Eydieu : Au départ – il y a 21 ans - Documation se présentait comme un congrès de gestion du document et de l’information, un marché très pointu. Mais dès le départ l’événement était bâti autour de l’idée que la GED historique s’élargirait au-delà de la simple gestion pour s’attaquer à l’aspect valorisation de l’information. Je ne parlerais donc pas de nouvelles tendances mais plutôt d’une évolution autour d’un élément clé : la data intelligence.

Documentation Laurent Eydieu

La donnée devient un élément essentiel, tout comme la recherche de nouveaux moyens de valoriser l’information au service des métiers de l’entreprise. Ces mouvements impliquent l’apparition de nouveaux outils favorisant l’utilisation des datas avec selon moi deux objectifs principaux : la transformation de l’entreprise autour de l’information et les applications sociales et collaboratives.

LeMagIT : Et en termes d’acteurs ? Vous observez le même mouvement ?

Laurent Eydieu : Cela entraine bien évidemment l’émergence de nouveaux acteurs. Nous aurons donc sur Documation MIS 2015 les historiques de la GED mais également ces nouveaux acteurs. Preuve du développement de ce segment de l’IT, nous sommes déjà, à date, avec 15 à 16% d’exposants supplémentaires par rapport à 2014, en provenance pour la plupart des applications sociales et de la data. Reste qu’avant de valoriser à travers des applications analytiques ou sociales il convient toujours de gérer au mieux les informations dématérialisées. Il y a une chaine à respecter.

LeMagIT : Du coup les profils ciblés par l’événement évoluent également ?

Laurent Eydieu : De la même manière les métiers concernés par Documation évoluent également. Il y a toujours un noyau de professionnels de l’information autour de l’IT et des documentalistes mais il s’agit désormais d’avoir les compétences idoines pour utiliser les nouveaux outils de gestion et d’exploitation de l’information. Les personnes concernées sont de plus en plus variées et la décision n’appartient plus uniquement au couple documentaliste / DSI même si il reste déterminant dans la mise en œuvre des solutions ou l’organisation.

En 2014 on a reçu 4 000 visiteurs professionnels, en hausse de 10% par rapport à 2013. L’équilibre Salon Congrès est important pour nous puisque nous avons chaque année un programme riche de conférences. L’an passé nous avons enregistré 5 500 visites sur les conférences. En termes de profils nous recevons 45% de décideurs métiers, 40% de spécialiste de la gestion de l’information et 15% de purs IT. Un tiers des visiteurs est issu du secteur public.

De plus en plus de collaborateurs dans les entreprises s’intéressent à ce sujet. Nous sommes donc encore plus ambitieux cette année dans notre volonté de toucher encore plus de monde dans une logique de ciblage.

 

En savoir plus sur le programme

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close