Cet article fait partie de notre guide: OpenStack : le Cloud a trouvé son socle standard

Red Hat lance la version 6.0 de sa distribution OpenStack

Au programme de la version 6 de sa distribution OpenStack basée sur RHEL 7, intégration renforcée avec Ceph et de multiples innovations réseau.

Red Hat a officiellement dévoilé hier la version 6 de sa distribution cloud OpenStack. Red Hat Enterprise Linux OpenStack Platform est une mouture qui apporte une meilleure intégration avec Ceph - comme promis par Radhesh Balakrishnan, le patron de la division OpenStack de l'éditeur – mais aussi des améliorations dans la gestion du réseau.

Parmi ces dernières on note en particulier le support d’IPv6, la disponibilité d’un mode haute disponibilité pour la couche de gestion réseau Neutron et le support de la virtualisation des cartes PCIe réseau (via SR-IOV).

Support d'Hadoop sur OpenStack

RHEL OpenStack Platform embarque aussi un plein support du module Big Data baptisé « Sahara » qui permet un de provisionner de façon dynamique des clusters Hadoop sur une infrastructure OpenStack et inclut le support en mode preview des projets  « Ironic » et « TripleO ».

Le premier est une évolution de la technologie de provisioning de serveurs bare-metal autrefois connue sous le nom de code Nova bare-metal et le second a pour but est de faciliter le déploiement, l’administration, la maintenance et la mise à jour de clouds OpenStack (l’idée est d’utiliser les outils OpenStack pour gérer un cloud virtuel OpenStack à partir d’un cloud bare-metal OpenStack).

Red Hat prépare ainsi le terrain pour la prochaine mouture d’OpenStack, nom de code « Kilo », qui embarquera une version finalisée d’Ironic et les fonctions de TripleO.

La dernière mouture de la distribution OpenStack de Red Hat, basée sur RHEL 7 est disponible sur le site de l’éditeur.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close