IBM rafraichit son offre de baies 100% Flash

Big Blue vient de dévoiler le FlashSystem 900 et le FlashSystem V9000, deux baies de stockage 100% flash, plus denses et plus performantes que leurs prédécesseurs.

IBM vient de mettre à jour son offre de baies SAN 100% Flash en lançant les baies FlashSystem 900 et FlashSytem V9000. La première est une baie de stockage nue, dépourvue de services avancés comme les snapshots, la réplication ou les services d’optimisation de données. La seconde couple le FlashSystem 900 avec une appliance SVC qui apporte tous les services avancés d’une appliance IBM SAN StorWize comme le thin provisioning, la compression de données en temps réel, le tiering de données, la copie et réplication de données FlashCopy, la gestion des snapshots et des migrations transparentes de données entre baies… 

Une baie FLashSystem V9000 d'IBMUne baie FlashSystem V9000 d'IBM

Plus de capacité et de performance, dans un format qui reste très compact

Selon IBM, il est possible de constituer une baie FlashSystem V9000 capable de stocker jusqu’à 2 Po de données (456 To physiques plus compression de données) en agrégeant de multiples FlashSystem 900 autour du contrôleur SVC du FlashSystem V9000. La latence d’un tel système est de l’ordre de 200 microsecondes (latence minimale) et les performances peuvent atteindre 2,5 millions d’IOPS (avec 4 nœuds FlashSystem 900 connectés) et 19,2 Go/s de débit. 

Si la compression en temps réel est activée le nombre d’IOPS est plus que divisé par deux et chute à 1,2 millions d’IOPS, des chiffres qui illustrent que les services de données fournis par l’appliance de virtualisation ont  un impact certain sur la performance. Les choses doivent toutefois être relativisées puisque l’appliance IBM parvient quand même à délivrer 1,2 million d’IOPS (4K) dans 12U.

Cela permet d’ailleurs à IBM de revendiquer des performances 4 fois supérieures à celles d’une baie EMC XtremIO dans un espace rack inférieur. Comme à l’accoutumée ces chiffres doivent être pris avec des pincettes et il est bon de tester les performances d’une baie Flash dans le contexte réel de votre (vos) applications. Les affirmations de tel ou tel constructeur résistent en effet rarement à la réalité.

La déduplication de données toujours aux abonnés absents

Une chose est toutefois sûre en intégrant ses nœuds Flash avec sa solution de virtualisation SVC, IBM fournit un pont d’intégration avec ses offres de stockage de la gamme Storwize, et donc la possibilité de migrer de façon transparente des données d’un stockage Flash à un stockage disque en cas de besoin. Et c’est à n’en pas douter un vrai point fort par rapport à d’autres concurrents. Le point faible est bien sûr l’absence de capacité de déduplication de données à la volée, une fonction qui devient classique chez la plupart des concurrents et qui peut se montrer redoutablement efficace pour réduire le volume de données stockées dans les environnements virtualisés (la compression étant en général plus efficace dans les environnements de bases de données).

Comme la plupart de ses concurrents, IBM ne fournit aucune indication de prix public pour les nouveaux venus. À titre indicatif, les prix publics pour un FlashSystem v840 (l’ancêtre du V9000) équipé de 4 To de Flash débutaient à  à 27 500 $ (après une baisse de prix appliquée en octobre dernier).

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close