La prochaine version de Linux sera la 4.0

Suite à un vote organisé sur Internet, Linus Torvalds a officialisé le changement de nom de la version 3.20 du noyau Linux, rebaptisée Linux 4.0. Un point sur les nouveautés attendues.

Il le souhaitait depuis plus d’un an, il l’a finalement obtenu avec un vote sur Internet qui a réuni près de 29400 votants. Linux Torvalds, le créateur de Linux et mainteneur principal du noyau Linux avait demandé à la communauté de se prononcer pour ou contre le renommage du futur noyau Linux 3.20 en Linux 4.0. Finalement 54% des participants ont voté tandis que 46% s’y opposaient.

Cette nouvelle mouture du noyau Linux n’aura rien de remarquable par rapport aux autres versions du noyau récemment produites par l’équipe du noyau Linux. Mais elle apporte son lot de fonctionnalités intéressantes.

De nouvelles fonctionnalités séduisantes pour les entreprises

Le MagIT a en particulier noté le support du mode bloc de pNFS (uniquement avec le système de fichiers XFS), l’arrivée du support de la technologie VirtIO 1.0 (Virtual IO) standardisée à l’Oasis, mais aussi le support des nouveaux grands systèmes z13 d’IBM, le support des processeurs Quark d’Intel, le support de nouvelles puces ARM 64 bit (Freescale LS2085a, Mediatek MT8173 et Samsung Exynos 7) ainsi que de multiples optimisations pour l’hyperviseur embarqué KVM.  

Linux 4.0 devrait aussi embarquer le support de la spécification TPM 2.0 (Trusted Platform Module) ainsi qu’un support préliminaire de l’infrastructure nécessaire à l’application de correctifs en temps réel au noyau linux (suite à la décision par Red Hat et Suse de baser leurs technologies kpatch et kgraft sur un socle commun).

 

 

Pour approfondir sur Linux

- ANNONCES GOOGLE

Close