« Bring Your Own Key » : Anaplan permet à ses clients de gérer eux-mêmes leurs clés de chiffrement

Avec sa solution « BYOK », le spécialiste de la planification budgétaire en mode Cloud propose aux entreprises de gérer intégralement leurs informations confidentielles hébergées. Issu d’une demande du marché, cette réponse pourrait convaincre de nouvelles industries de tester une alternative à leurs solutions financière sur site.

Anaplan, l’éditeur d’outil de planification budgétaire britannique devenue « licorne » en décembre, ajoute à son offre une nouvelle solution de chiffrement des données.

Baptisée Bring Your Own Key (BYOK), elle permet aux entreprise de gérer eux-mêmes leurs clés de chiffrement aussi bien pour les espaces de travail que pour les données hébergées sur la plateforme.

Concrètement, avec cet ajout, « aucun tiers n'aura accès aux clés, y compris nos employés », explique Edouard Fourcade, Directeur Général Europe, Moyen-Orient et Afrique d’Anaplan dans un échange avec LeMagIT. « BYOK permet aux clients de posséder et de contrôler les clés de chiffrement qui contrôlent l'accès aux données les plus sensibles dans le cloud ».

La planification budgétaire traite par essence des données sensibles

Cette couche supplémentaire de sécurité vient clairement d’une demande du marché. La planification budgétaire, par définition, compulse des données le plus souvent stratégiques comme les chiffres de ventes, les indicateurs clefs de marge ou de rentabilité, les localisations des usines, le nombre d’employés ou les rémunérations des commerciaux. Autant d’informations critiques que les entreprises, même attirées par la souplesse du Cloud, ne souhaitent pas nécessairement voir sortir de leurs murs.

« Écouter les clients et répondre à leurs besoins fait partie des préoccupations et de la culture d’Anaplan », insiste Frank Calderoni, le PDG d’Anaplan. « Notre solution BYOK est un exemple de la manière dont nous répondons à ces attentes ».

Pour Doug Henschen, analyste chez Constellation Research, les problèmes de sécurité ont effectivement empêché certaines entreprises d’adopter une plateforme de planification « connectée » et les poussent à rester aux traditionnels outils sur site (TM1, Hyperion, SAP). « Un produit permettant de collaborer, mais sans partager l’accès à ses informations confidentielles, présente un réel potentiel pour séduire de nouvelles entreprises » prévoit-il.

Edouard Fourcade confirme. « Pour être en conformité avec leur réglementation, certains de nos clients bancaires nous ont demandé de mettre en œuvre cette solution de gestion de la clef de chiffrement des données ».

La banque, mais pas que.

Mais pour le Directeur Général EMEA d’Anaplan, cette option ne vise pas uniquement le secteur des banques, certes très à cheval sur la sécurité. Au contraire, et air du temps oblige, la demande pour BYOK serait beaucoup plus large en Europe. « Outre les industries financières, nous avons des contacts avec des sociétés de services, des spécialistes de produits de grande consommation et des industries pharmaceutiques. Elle peut aussi intéresser les domaines du secteur public et de la santé ».

Bref, de quoi aider à atteindre l’objectif de continuer à croître de 50% par an pour l’éditeur qui marche dans les pas SaaS de Salesforce dans le CRM et de Workday dans le HCM.

Bring Your Own Licence est une fonctionnalité disponible sur demande, moyennant une prime sur l'abonnement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close