3desc - Fotolia

Comptes à privilèges : Bomgar rachète Lieberman Software

Avec cette opération, l'éditeur se donne les moyens étendre considérablement le périmètre fonctionnel de son offre. Une initiative qui en annonce d'autres sur ce domaine ?

Bomgar vient d’annoncer le rachat de son concurrent Lieberman Software. Dans un communiqué, il explique vouloir ainsi « enrichir et optimiser » la gamme de solutions de gestion des comptes à privilèges. L’éditeur relève que les solutions de Lieberman permettent notamment de protéger « les éléments critiques de la cybersécurité d’une entreprise, la configuration de ses systèmes et la gestion des identités privilégiées ». Pour Bomgar, cette opération doit lui permettre de proposer une plateforme complète de gestion des comptes à privilèges.

Les offres des deux éditeurs présentent effectivement des complémentarités. Celle de Bomgar est ainsi centrée sur le contrôle des accès à privilèges avec, en prime, gestion des mots de passe inter-applicatifs via l’agent Vault. Les produits de l’éditeur pouvaient déjà s’intégrer avec des outils tiers d’injection de mots de passe, des systèmes de gestion des informations et des événements de sécurité, mais également des outils de gestion des identités et des droits ou encore des systèmes de gestion des configurations et du changement, voire d’administration des services IT (ITSM).

Et c’est justement que le rapprochement avec Lieberman Software prend tout son sens : l’intégration avec Red Identity Management de celui-ci. Ce produit vise à simplifier l’administration des identifiants des comptes à privilèges, en en assurant la découverte et le suivi automatiques, mais également en leur associant des mots de passe uniques et régulièrement renouvelés. Mais de manière transparente pour les entités chargées d’y avoir recours. Et Lieberman a d’autres cordes à l’arc de sa suite Red : administration de systèmes, de comptes de service, de tâches programmées sur les systèmes, et même d’objets COM, qui permet d’administrer les informations d’identités liés à ces objets. Lieberman jouit en outre d’un partenariat avec Securonix pour la détection d’anomalies comportementales.

Les détails de l’opération n’ont pas été communiqués. Mais force est de constater que cette annonce survient quelques semaines après celle du rachat de Balabit, spécialiste de la gestion des comptes à privilèges, par One Identity, un spécialiste de la gouvernance des identités (IGA). Le signe, peut-être, d’autres mouvements à venir, autour du contrôle des accès à forts privilèges – un sujet qui reste très délicat –, voire plus généralement de la gestion des identités et des accès.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close