sakkmesterke - stock.adobe.com

Télécoms : GTT Communications rachète Interoute pour 2,3 Milliards de dollars

L'opérateur américain GTT Communications poursuit sa croissance par acquisition. Après avoir mis la main l'an passé sur l'opérateur de câbles sous-marins Hibernia, il vient d'annoncer son intention de racheter Interoute, qui opère l'un des plus grands réseaux européens de fibre optique ainsi que de multiples datacenters.

L’opérateur américain GTT Communications a annoncé le rachat de l’opérateur européen Interoute pour 2,3 milliards d’euros, une acquisition qui devrait singulièrement renforcer son implantation européenne et pourrait marquer le début d'un nouvel intérêt des acteurs américains pour les acteurs européens des télécoms.

Interoute est l’un des grands opérateurs d’infrastructure en Europe. Son infrastructure comprend plus de 72 000 km de fibre optique avec plus de 400 points de présence dans 126 villes et 29 pays. La firme opère aussi 17 datacenters, 17 datacenters virtuels et 31 centres de collocation, qui lui servent à fournir des services d’hébergement et de cloud à ses grands clients.

Interoute a terminé son dernier exercice fiscal avec un chiffre d’affaire de 718 M€ dont 40 % réalisés avec ses services de connectivité pour les entreprises, 10 % avec ses services de cloud et 35 % avec ses services réseau aux opérateurs et fournisseurs de services. Selon le rapport financier de la firme, ses activités ont généré un flux net de trésorerie positif de 63 M€ sur l’année fiscale terminée le 30 septembre 2017.

Jusqu’alors, Interoute était contrôlé à 70 % par la fondation Sandoz et à 30 % par les fonds Aleph Capital et CrestView Capital. Ces deux derniers avaient remplacé l’opérateur émirati Emirates International Telecommunications au capital de l’opérateur au printemps 2015, afin de l’aider dans sa stratégie de croissance. Rapidement, Interoute avait ainsi mené l’acquisition de l’opérateur britannique Easynet pour 550 M€.

Un nouvel acteur de premier rang au niveau mondial

La fusion de GTT et d’Interoute devrait donner naissance à un nouveau poids lourd des réseaux de télécommunication dans le monde avec une présence forte en Amérique du Nord et en Europe. GTT disposait déjà de près de 300 POPs dans le monde reliés par son réseau 100 Gigabit offrant des services allant du simple transit Internet à la fourniture de produits de connectivité sophistiqués (services MPLS, services Ethernet de type VPLS, services de longueur d’onde, services SD-WAN avec Velocloud, etc.)

En 2017, GTT avait déjà racheté Hibernia Networks pour 590 M$ et mis la main au passage sur 5 grands câbles sous-marins dont Project Kelvin (entre l’Irlande et les États-Unis) et le plus récent Hibernia Express. Selon la firme, ce dernier offre la plus faible latence de transport de tous les câbles transatlantiques. Microsoft figure parmi les premiers clients et utilise ce câble pour interconnecter ses datacenters européens et nord-américains.

GTT estime que le rachat d’Interoute devrait être finalisé dans les trois à six mois si aucun obstacle juridique ne vient entraver la transaction. Après la transaction la société combinée aura une dette d’environ 5 à 5,5 fois son excédent brut d’exploitation, qu’elle entend ramener au fil de l’eau à environ 3 à 4 fois son EBE. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close