tostphoto - Fotolia

Interoute : vers la taille critique avec le rachat d’Easynet

L’opérateur annonce l’acquisition d’Easynet et concrétise ses ambitions de croissance sur un marché en pleine concentration.

Interoute passe à l’offensive pour monter d’un cran sur le marché des opérateurs réseaux et d’hébergement. Quelque 6 mois après la montée à son capital des fonds Aleph Capital et Crestview Partners, le Britannique Interoute annonce mettre à exécution sa stratégie d’expansion en rachetant Easynet, autre opérateur britannique spécialisé dans l’intégration réseaux, dans le Cloud ainsi que plus globalement dans les services managés. L’acquisition est évaluée à 402 millions de livres Sterling (plus de 550 millions d’euros). Une fois la transaction finalisée, le nouvel ensemble sera assis sur un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros.

Avec Easynet, Interoute vient traduire concrètement ses ambitions de devenir un acteur de premier ordre du marché de l’hébergement et du Cloud, alors que le marché est justement en proie à une forte concentration. En témoigne par exemple, le rachat récent de Telecity par Equinix (qui avait surenchéri sur l’offre d’Interxion).

Mais jusque-là, Interoute était perçu davantage comme acteur de second rang dans le secteur, comme nous l’indiquions récemment. L’arrivée des fonds Aleph Capital et Crestview Partners au capital de l’opérateur en mars dernier marquait justement la volonté de la société de participer à cette consolidation. Interoute dispose d’un réseau étendu de fibre optique paneuropéen (67 000 km, qui dessert près de 90 villes dans 24 pays) et de services à valeur ajoutée autour de la bande passante, accès Internet et de l’hébergement. Il opère également 12 datacenters et a des capacités d’hébergements dans 31 centres en colocations.

Atteindre la taille critique

Interoute doit également montrer ses muscles et atteindre une taille critique en termes de revenus alors que le groupe prévoit d’entrer en bourse, comme le rappellent nos confrères de BusinessCloudNews, citant le CEO d’Interoute Gareth Williams. Avec Easynet, le groupe parvient à accroitre le CA total de la société, mais étend également sa base de clients. Easynet revendique Sports Direct, EDF, Bouygues, Anglian Water, Bridgestone, Levi Strauss et Campofrio Food Group, parmi ses clients. La société est également agréée par le service des achats du gouvernement britannique (Government Procurement Service) « pour assister le gouvernement du Royaume-Uni dans sa mission de créer un réseau de réseaux », rappelle la société. « Easynet possède une base de clients impressionnante comprenant aussi bien des entreprises mondiales et des organismes de secteur public que des clients nationaux », indique par ailleurs un communiqué de presse.

« C’est une nouvelle étape dans notre stratégie d’acquisition et nous nous rapprochons un peu plus près de notre objectif : être le fournisseur de premier choix de l’économie numérique en Europe », commente enfin Gareth Williams dans ce même communiqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close