IBM Think 2018 : IBM et Apple rapprochent Watson de l'AI des terminaux iOS

Watson pourra désormais entrainer des modèles de Machine Learning pour Core ML dans le cadre de cas d'usage liés à la reconnaissance visuelle.

A l’occasion de la conférence Think 2018, IBM a annoncé renforcer l’accord noué avec Apple en 2014 en intégrant les moteurs de Machine Learning respectifs de deux groupes. Désormais Watson pourra dialoguer avec Core ML et vice-versa, via Watson Services for Core ML.

Big Blue et Apple ont scellé un accord technologique historique en 2014 dont l’objectif est de permettre une meilleure intégration des terminaux iOS dans les entreprises. Cet accord portait donc sur le développement d’applications iOS métiers pour certaines industries, puis celui-ci avait évolué vers le déploiement physique de Mac – le programme Mac At Work

Ce tandem a cette fois-ci décidé de rapprocher Watson de Core ML. Ce dernier est le framework d’Apple pour apporter des fonctions de Machine Learning aux applications pour les terminaux iOS (à partir de sa version 11), iPhone et iPad. Pour fonctionner sur un terminal Apple, les modèles doivent donc être convertis en modèle Core ML et peuvent s’exécuter sur le terminal, même si celui-ci est offline.

Watson apportera à Core ML ce qu’il n’a pas aujourd’hui : les puissantes API et modèles ML de traitements spécifiques. Concrètement, Watson Services for Core ML permet de créer des modèles Core ML à partir de modèles entrainés par Watson. Pour l’heure, ces services portent sur la reconnaissance visuelle via Watson Visual Recognition. Les développeurs Apple peuvent ainsi entrainer le modèle Watson avec leurs propres images, le tester puis le convertir vers Core ML pour le déployer dans une application. Watson apprend également à Core ML à exécuter en local le modèle. Le traitement du langage naturel est également proposé.

« Core ML est un framework qui donne l'algorithme. Mais il n’avait pas les API pour réaliser des développements d’applications exploitant le langage naturel, ou la reconnaissance visuelle. Watson vient l’augmenter de fonctions cognitives », résume ainsi Dinesh Nirmal, vice-président, IBM Analytics, dans un entretien avec la rédaction.

Une console pour accéder au Cloud d’IBM

Mais ce n’est pas tout. Grâce ce partenariat, les développeurs iOS pourront également associer des services Watson à leur applications directement à partir d’une console pour les passer en production. Baptisée IBM Cloud Developer Console for Apple, cette console donne accès à des kits de démarrage, dont Watson Visual Recognition for Core ML, Virtual Assistant for iOS with Watson et MBaaS with IBM Hyper Protect Services. Mais IBM précise que cette console constitue également une passerelle vers les autres services du Cloud IBM (comme les services d’authentification, d’analytique ou encore de données).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close