Cet article fait partie de notre guide: Avez-vous vraiment besoin d'une blockchain ?

Blockchain : les grands groupes sur le point de se lancer massivement (Deloitte)

Le cabinet estime que les douze prochains mois vont voir les entreprises passer d'une phase d'exploration de la technologie à une phase d'application opérationnelle concrète. Un avis diamétralement opposé à celui du Gartner.

Les multinationales seraient en train de passer d'une phase d'exploration du potentiel de blockchain à son application à des défis opérationnels réels.

C'est en tout cas la conclusion d'une enquête menée par Deloitte Consulting auprès de plus de 1.000 dirigeants de grandes entreprises internationales. Cette étude affirme que si l'application de la blockchain dans les entreprises est encore limitée, les dirigeants qui ont de bonnes connaissances technologiques seraient prêts à faire évoluer la situation.

Les « touristes » de la Blockchain ont vu ce qu'il fallait voir

Logiquement, Deloitte explique en effet que les dirigeants ayant une connaissance de la blockchain allant de « excellente » à « experte » seraient les plus motivés à « prendre des décision importantes au cours de l'année prochaine ».

Linda Pawczuk, directrice chez Deloitte Consulting, estime que les entreprises sont globalement en train de changer d'attitudes envers la blockchain. Elles passent, d'après elle, d'une approche un peu « touriste » (sic) de la blockchain « à la volonté de créer de vraies applications métiers utilisables ».

« Alors que de plus en plus d'organisations investissent des ressources dans cette technologie émergente, nous nous attendons à ce que la blockchain fasse une percée significative. Son potentiel sera de plus en plus démontré dans des cas réels que ce soit pour une plus grande efficacité opérationnelle, dans la création de nouveaux modèles commerciaux ou de nouvelles sources de revenus - et le tout avec une sécurité accrue ».

L'heure de la mise en production est arrivée

Selon Deloitte, 74 % des cadres interrogés déclarent que leur entreprise a identifié au moins un cas pratique convaincant pour l'utilisation de la blockchain, et qu'ils allaient passer à une nouvelle étape avec cette technologie.

La moitié de ce groupe a même déclaré qu'ils utilisaient déjà la blockchain dans un environnement de production. Et 41 % prévoyaient de le faire dès l'année prochaine.

Environ 40 % des sondés envisageraient de dépenser au moins 5 millions de dollars dans la blockchain au cours des 12 prochains mois.

Pour rappel, la blockchain est utilisée dans une variété de scénarios. Plus de la moitié (53 %) des utilisateurs déclarés de cette technologie - souvent dans des PoC - le font dans leur chaîne d'approvisionnement, 51 % dans des projets d'intégration liés à l'Internet des objets (IoT) et 40 % dans des projets liés aux enregistrements numériques en tout genre.

Gartner dit le contraire

Mais l'enquête de Deloitte révèle également que 22 % des décideurs interrogés n'auraient toujours pas trouvé de raison valable de mettre en place une blockchain.

Selon un récent rapport Gartner, les DSI se montreraient encore moins enthousiastes. Le cabinet d'analyse a constaté que 1 % (un pour cent) d'entre eux avaient réellement des projets de blockchain en cours et que seulement 8 % prévoyaient d'en déployer une à court terme ou d'expérimenter la technologie.

« Cette année, l'enquête fournit des éléments factuels qui montrent que les déploiements et l’adoption de la blockchain sont largement surestimés », lâchait David Furlonger, vice-président du Gartner.

Avant d'ajouter que « se précipiter dans des déploiements de blockchain pourrait conduire à d'importants échecs, au gaspillage des investissements, à des décisions irréfléchies et même au rejet de la technologie ».

Bref, Gartner et Deloitte n'ont pas l'air de trouver un consensus.

Et vous : blockchain ou pas blockchain ?

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close