Sergey Nivens - stock.adobe.com

Lenovo choisit Cloudistics pour sa solution de cloud privé prête à l'emploi ThinkAgile CP

Le constructeur a retenu l'offre logicielle de Cloudistics pour proposer une solution de cloud privé prête à l'emploi baptisée ThinkAgile CP. L'offre de Cloudistics vient s'ajouter aux plates-formes de cloud hyperconvergées basées sur VMware, Nutanix et Microsoft Azure Stack déjà au catalogue de Lenovo.

Comme les autres grands fournisseurs de serveurs, Lenovo a récemment mis l’accent sur l’hyperconvergence et le stockage défini par logiciel, même si sa stratégie diffère de celles de ses concurrents.

Contrairement à Dell EMC avec VxRail, Cisco avec HyperFlex ou Hewlett Packard avec SimpliVity et Synergy, Lenovo ne développe pas son propre logiciel d’infrastructure hyperconvergée ou composable. Il s’appuie pour cela sur des partenaires qui fournissent la composante logicielle qu’il intègre sur ses serveurs Lenovo ThinkAgile. En matière d’hyperconvergence, Lenovo commercialise ainsi des plates-formes basées sur la pile Cloud Foundation de VMware (ThinkAgile VX Series), sur celle de Nutanix (ThinkAgile HX Series) et sur celle de Microsoft (ThinkAgile SX for Microsoft Azure Stack).

Cette semaine, Lenovo a ajouté un nouveau partenaire plus petit à son offre, en lançant la série ThinkAgile CP Series motorisée par le logiciel de la startup Cloudistics. Lenovo présente le ThinkAgile CP comme une plate-forme de cloud privé composable, bien que l’architecture sous-jacente soit similaire à celle de ses solutions hyperconvergées existantes. La différence, selon Lenovo et Cloudistics, est que le logiciel Cloudistics a été conçu dès le départ pour aider à bâtir des solutions de cloud privés.

« Nous le présentons comme une solution de cloud in a box », explique Shekar Mishra, le directeur du marketing produit de Lenovo pour les solutions de datacenter défini par logiciel. « Nous disposons d’un portefeuille hyperconvergé robuste grâce à des partenariats avec Nutanix et VMware. Et nous nous tournons désormais vers des modèles de cloud. Nous avons une plate-forme de cloud hybride avec Microsoft. Et CP apporte une solution de cloud que les clients peuvent déployer derrière leur pare-feu. La solution apporte tout ce que les clients aiment dans des nuages publics comme Amazon, mais peut être déployée dans leur centre de données et sous leur contrôle ».

Lenovo a-t-il besoin d’une autre plate-forme pour cela ? VMware et Nutanix vous diront avec plaisir qu’ils apportent le modèle du cloud public dans le centre de données d’une entreprise.

Selon Lenovo, Cloudistics offre des caractéristiques uniques. Le Lenovo ThinkAgile CP est géré par Cloudistics Cloud Controller (Cloudistics l’appelle Ignite Cloud Controller). Cloud Controller est une application SaaS qui orchestre le stockage, le « compute » (à base de système d’exploitation Red Hat Enterprise Linux) et les ressources réseau. Cloud Controller inclut également un magasin d’applications, le Cloudistics Application Marketplace avec des modèles pour des déploiements rapides d’applications et de systèmes d’exploitation.

Le logiciel de Cloudistics inclut également des fonctions de sauvegarde et de réplication, ainsi que des fonctions de microsegmentation réseau. 

« Nous nous sommes inspirés du nuage dès le premier jour », a déclaré Todd Fredrick, le fondateur et COO de Cloudistics. Fredrick est l’ex-fondateur d’AppAssure (acquis par Dell en 2012) et il a géré la division protection de données du constructeur entre 2012 et 2014. « C’est comme Amazon, quand vous vous connectez à VPC (virtual private cloud), vous avez votre propre réseau privé virtuel. Nous avons fait la même chose. Vous vous connectez en tant que locataire, et vous obtenez votre propre réseau virtuel. C’est ainsi que nous découpons cette infrastructure et que nous fournissons des services. »

Lenovo lance la série ThinkAgile CP Series avec deux modèles de matériel. Le ThinkAgile CP4000 comprend deux à quatre nœuds de calcul 2U et un bloc de stockage. Les nœuds de calcul utilisent des processeurs Intel Xeon et chaque nœud possède 128 Go ou 256 Go de mémoire DDR4. Les blocs de stockage offrent une capacité utilisable de 4,8 To à 28,8 To. 

Le ThinkAgile CP6000, plus grand, se compose d’un à 10 serveurs de calcul avec chacun jusqu’à quatre nœuds et d’un à cinq blocs de stockage. Chaque bloc de stockage a une capacité utilisable de 9,6 To à 115,2 To. L’architecture permet aux clients de mettre à l’échelle les blocs de calcul et de stockage indépendamment dans une armoire.

Les prix de la solution débutent aux environs de 180 000 $ pour une offre d’entrée de gamme. Lenovo, qui prend en charge le support a commencé à tester la solution en POC (preuve de concept, démonstration de faisabilité) auprès de clients en Amérique du Nord. La plate-forme CP devrait être disponible d’ici la fin août.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close