Mondadori France améliore la performance d'accès à ses applications cloud avec l'optimisation WAN

La filiale française de l'éditeur italien, qui édite des titres emblématiques comme Science & Vie, le chasseur français, Biba ou Auto Plus, a mis en place des appliances d'accélération WAN RiverBed pour résoudre un problème de performance rencontré lors de la migration de ses applications dans le cloud d'Amazon AWS.

Mondadori France est la filiale française du groupe de presse italien Arnoldo Mondadori Editore (détenu à 50 % par le groupe Fininvest, la holding d’investissement de la famille Berlusconi).

La société est née en 2006 du rachat par Arnoldo Mondadori Editore, d’Emap France qui était alors le troisième éditeur de presse français.

Dans l’hexagone, la firme édite plus d’une trentaine de titres de presse magazine, dont Science et Vie, Le Chasseur français, Closer, Biba, Grazia, Modes & Travaux, Auto Plus et l’Auto-Journal. Elle emploie près de 800 personnes.

Une migration complète du SI sur l’infrastructure d’Amazon AWS

Historiquement, l’entreprise hébergeait ses propres infrastructures en interne. Mais, en 2014, elle a entamé un projet d’externalisation de son système d’information dans le cloud d’Amazon AWS.

« Nous avons d’abord externalisé les serveurs web, puis les serveurs d’application puis nous en sommes finalement arrivés en 2016 à l’externalisation sur Amazon AWS de Publishing Now, une application au cœur de notre métier qui permet la publication de nos magazines », explique Yves Houdart, le directeur des systèmes d’information de Mondadori France.

L’application est par exemple utilisée pour gérer les fichiers InDesign massifs utilisés pour la mise en page des magazines, mais aussi pour gérer l’ensemble des éléments nécessaires aux publications web du groupe.

Elle souffrait déjà de problème de performance en interne, mais sa bascule sur l’infrastructure irlandaise d’AWS n’a fait qu’empirer les choses. Pourtant, l’éditeur dispose de deux liens Gigabit en mode Direct Connect qui lui assurent une connexion performante vers le cloud Amazon AWS.

Les appliances d’accélération WAN SteelHead CX à la rescousse

En travaillant avec l’intégrateur Nelite, Mondadori décide donc de tester les solutions d’accélération WAN de Riverbed pour voir si elles pourraient améliorer la situation. Un POC (Proof of concept) est lancé en juillet 2016, avec la mise en place d’une appliance d’accélération SteelHead CX sur le site de Mondadori France à Montrouge et avec l’installation d’une appliance virtuelle Steelhead dans le cloud AWS.

« Nous avons constaté une amélioration immédiate des performances de près de 30 % par rapport à la configuration initiale [avant l’externalisation] », indique Yves Houdart. Sans les appliances Riverbed, les performances de l’application avaient reculé de 15 %, malgré l’utilisation d’instances AWS plus musclées que les serveurs précédemment utilisés en interne par Mondadori pour l’hébergement de Publishing Now.

« Les utilisateurs ont immédiatement vu la différence » se félicite Yves Houdart. « Depuis des années, nous nous battions avec l’éditeur pour optimiser cette application. Après la mise en œuvre des appliances de Riverbed, les utilisateurs nous ont rapporté un vrai gain de performance dans leur utilisation quotidienne ».

Un fonctionnement transparent

À la suite du POC, Mondadori France décide donc de déployer la solution de Riverbed en production à l’automne 2016. Comme l’explique le DSI de l’éditeur de presse, le bénéfice de l’accélération ne se limite pas au seul Publishing Now. Aujourd’hui, la société opère quelque 70 applications sur près de 60 instances déployées dans le cloud d’AWS. La plupart profitent d’améliorations de performance liées à la mise en place des appliances SteelHead CX, même si les gains ne sont pas forcément aussi radicaux que pour son application de publication cœur de métier.

L’un des bénéfices de la solution pour Yves Houdart est sa transparence et sa fiabilité : « Nous sommes toujours sur la configuration initiale. De la mise en place, à la configuration et à l’optimisation, nous n’avons rencontré aucun souci. Nous n’avons plus entendu parler des équipements depuis qu’ils ont été installés ».

À ce jour, Mondadori France, n’utilise pas les fonctions d’analyse de trafic des appliances Riverbed, car le fonctionnement se fait sans souci. Yves Houdart note toutefois que ces fonctions pourraient prochainement s’avérer intéressante : « Nous avons un projet pour déployer de la softphonie. Nous pourrions alors avoir besoin de ces fonctions ».

Dernière mise à jour de cet article : septembre 2018

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close