Andrei Merkulov - stock.adobe.co

Forcepoint crée une division dédiée aux infrastructures industrielles

Le groupe entend profiter de son expérience dans la sécurisation des réseaux sensibles qui doivent malgré tout présenter un certain degré d’ouverture et d’interconnexion.

Forcepoint vient d’annoncer la création d’une division dédiée aux opérateurs d’infrastructures dites critiques et, en particulier, « les systèmes de contrôle industriel (ICS/Scada) dans les secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, et de la fabrication ». Dans un communiqué de presse, le groupe explique qu’il entend profiter là de son expérience établie dans la protection « des réseaux gouvernementaux sensibles et de la sécurisation des connexions entre ces réseaux et Internet ». Car pour lui, de telles solutions peuvent être « taillées sur mesure pour répondre aux besoins des environnements industriels, en assurant une segmentation sûre ».

Forcepoint est assurément familier des environnements gouvernementaux sensibles et du monde de la défense. Pour mémoire, il a pris ce nom en janvier 2016, à l’occasion du rachat des technologies de Stonesoft et Sidewinder auprès d’Intel. Avant cela, le groupe s’appelait encore Raytheon-Websense. Par le passé, il a notamment vendu à l’agence américaine du renseignement, la NSA, son système de prévention des fuites de données (DLP) SureView.

Pour la sécurité des systèmes industriels, Forcepoint met en avant les performances de ses pare-feu de nouvelles génération – récemment soulignées par les résultats de tests de NSS Labs –, ainsi que Data Guard, sa solution de transfert de données sécurisé entre réseaux aux niveaux de sensibilité différents.

Florent Fortuné, vice-président de Forcepoint en charge de l’ingénierie commerciale pour la région EMEA, explique que, si en France, cette nouvelle division ne s’adresse pas exclusivement aux opérateurs d’importance vitale (OIV), elle n’en a pas moins vocation à le faire. Dans cette perspective, il rappelle que certains produits Stonesoft ont fait l’objet d’une certification de sécurité de premier niveau (CSPN) – IPS Stonegate v.5.4.1 et pare-feu en version 5.2.4 build 8069.

Mais il n’est pas question de s’arrêter là : Forcepoint entend faire certifier, tout d’abord en critères communs, la solution DataGuard, précisément pour lui ouvrir les portes des systèmes d’information d’importance vitale. Car pour Florent Fortuné, le besoin est bien là, poussé pour celui d’interconnexion. Un concurrent l’a bien compris et même devancé : la passerelle de sécurité unidirectionnelle de Waterfall Security a ainsi décroché sa certification CSPN au mois de juin.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close