by-studio - Fotolia

Forum économique mondial : la menace des attaques informatiques inquiète toujours

La menace de cyber-attaques apparaît préoccuper un peu moins que l’an passé en termes de probabilité d’occurrence, mais un peu plus en matière d’impact, selon le rapport du Forum de Davos en Suisse.

Elles figurent en cinquième place des risques aujourd’hui considérés comme les plus probables de se matérialiser, par les dirigeants interrogés par le Forum économique mondial pour l’édition 2019 de son rapport sur les risques : les attaques informatiques. Elles arrivent là juste derrière le vol de données, et les catastrophes naturelles, soit deux crans plus bas que l’an passé.

Mais en matière d’impact, les cyberattaques arrivent aujourd’hui en quatrième position, contre la sixième il y a un an – les deux premiers risques font jeu égal en impact, de même que le troisième et le quatrième. Les interconnexions identifiées avec d’autres risques sont également évoquées et ne surprendront pas les observateurs attentifs : panne d’infrastructure critique, vol de données, ou encore instabilité sociale.

Dans leur résumé, les auteurs soulignent ainsi qu’environ « deux tiers des répondants s’attendent à ce que les risques associés aux fake news et au vol d’identité augmentent en 2019, tandis que trois cinquièmes expriment la même chose au sujet de la perte de vie privée au profit d’entreprises et de gouvernements ».

Et l’intelligence artificielle n’est pas, là, complètement innocente. Ainsi, 69 % des sondés estiment qu’elle peut jouer un rôle croissant dans l’écho donné aux fake news, notamment.

Mais 82 % des sondés dans le cadre du rapport du Forum économique mondial s’inquiètent du risque croissant d’attaques visant le vol de devises et l’interruption d’activité : « le sondage reflète la manière dont de nouvelles instabilités sont causées par l’intégration toujours plus profonde des technologies du numérique dans chacun des aspects de la vie ».

Le Forum économique mondial interpelle également sur l’émergence de l’informatique quantique… et sur ce qu’elle peut impliquer pour la cryptographie actuelle : « de nombreux outils qui forment la base de la cryptographie numérique actuelle vont devenir obsolètes. Les algorithmes à clé publique, en particulier, vont devenir cassables sans effort ». Alors oui, l’informatique quantique ne manque pas de promesses en la matière, « mais d’ici à ce que de nouvelles protections soient en place, de nombreux secrets pourraient déjà être entre les mains de délinquants, d’états, ou de concurrents ».

La menace n’est pas là des moindres : « la chute du chiffrement emporterait avec elle une grande partie de la vie numérique ». Encore une fois, les menaces sont posées, les risques définis. Reste à savoir si les messages seront entendus.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close