grandeduc - Fotolia

Brexit : les dépenses IT commencent à s'essouffler au Royaume-Uni (Forrester)

Le Brexit fait planer une menace de récession sur l'investissement IT britannique. A l'opposé, les DSI français se montrent confiants pour 2019, mais sans excès. L'Inde, elle, devrait être le pays qui investit le plus dans l'IT dans les deux ans à venir.

Forrester vient de publier son rapport annuel sur les dépenses IT. Le cabinet d'analystes prévoit que les achats de biens et services technologiques augmenteront dans le monde de 4,5 % en 2019 et de 3,8 % en 2020 - contre 5 % en 2018.

Ce léger ralentissement devrait se traduire de manière beaucoup plus dur sur le marché britannique avec un recul de 0,5 % en 2019 à cause du Brexit (puis une croissance de +0,6 en 2020).

Les dépenses IT seront, partout, largement influencées par le climat économique. « Nos prévisions pour le marché mondial IT en 2019 et 2020 sont très incertaines, avec plusieurs facteurs de risque qui pourraient aboutir à une croissance plus faible que nos prévisions actuelles », avertissent les auteurs du Global tech market outlook for 2019 to 2020.

Les DSI britanniques pourraient par exemple connaitre une passe encore un peu plus difficile si le Royaume-Uni quittait l'Union Européenne, le 29 mars, sans accord commercial. Les perspectives d'un Brexit "dur" ébranlerait un peu plus l'économie du royaume et celle de ses voisins les plus proches, prévoit le Forrester. Avec un Brexit dur, la récession technologique locale passerait alors à 0,6 % en 2019 (puis - 0,5 % encore en 2020).

Dans le rapport, l'analyste principal Andrew Bartells écrit que l'économie du Royaume-Uni a de fortes chances d'entrer en récession en 2019, alors que la proposition de la Premier Ministre Theresa May d'une sortie négociée se heurte à l'opposition d'une grande partie de son propre camp, ainsi que des travaillistes.

« Un Brexit sans accord se profile maintenant à l'horizon, avec des effets dévastateurs sur l'économie britannique et des dommages - moins importants mais néanmoins réels - pour l'Irlande, les Pays-Bas et ses autres partenaires commerciaux européens », avance Andrew Bartells.

Dans le rapport de Forrester, sur les 25 plus grands marchés du monde, le Royaume-Uni se retrouvera bon dernier avec l'Italie.

L'Italie devrait pour sa part connaître une baisse continue de ses dépenses jusqu'en 2020 (-0,2 %). A l'autre extrémité du classement, l'Inde devrait augmenter ses dépenses IT de 14,3 % sur la période 2019-2020.

Entre les deux et sur cette même période, les dépenses informatiques en France devraient augmenter de 3,3 %, et de 1,9 % en Allemagne.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close