Sergey Nivens - Fotolia

In-Memory : Gridgain affine petit à petit son modèle économique

A côté d’une offre très récente de support basique d’Apache Ignite, Gridgain a peaufiné sa propre édition communautaire Gridgain sous sa propre licence. Cela rejoint les éditions Entreprise et Ultimate. L’offre se consolide avant une potentielle autre levée de fonds.

GridGain a créé sa propre édition communautaire d’entrée de gamme avec une licence dont la vocation est d’éviter que d’autres ne s’accaparent ce qu’il estime être le fruit de sa R&D. La société, à l’origine du projet de base de données open source Ignite, versée à la fondation Apache, développe plusieurs éditions premium au-dessus de ce socle open source.

Mais récemment Gridgain a décidé de donner un nouvel élan à son modèle économique en ouvrant son catalogue d’offres à une formule de support classique, appliquée à Ignite. Ce que fait par exemple Red Hat, avec RHEL, Gridgain le fait désormais pour Ignite. Cette offre de support représente une expansion du modèle de l’éditeur qui, jusque-là, avait préféré capitaliser sur les éditions haut de gamme de sa base de données In-Memory (Enterprise et Ultimate), sans cibler véritablement les déploiements en place du pure socle open source, Ignite. Gridgain est pourtant le principal contributeur au code de ce projet open source, qui fait partie des 5 projets les plus actifs de la fondation Apache.

Mais aujourd’hui, a confirmé Abe Kleinfeld, le CEO de Gridgain, lors d’une rencontre avec la rédaction,  « nous sommes trop petits pour dominer le marché et nous investissons dans l’innovation pour assurer notre croissance ». Pas question donc de laisser d’autres s’accaparer ce que la société maîtrise parfaitement. D’autant que si aujourd’hui les revenus de la société ont été multipliés par 2 en un an (20 millions de dollars en 2018), l’heure est à l’expansion. La France fait notamment partie des pays en Europe où Gridgain travaille à évangéliser le marché. La Société Générale fait partie des clients dans l’Hexagone.

Mais comme le précise encore le CEO, aujourd’hui 80 % des commandes de 2018 viennent des clients déjà en place. L’ouverture est d’autant plus de rigueur. Actuellement 90 % des projets signés par Gridgain reposent sur la vente de l’Entreprise Edition pour des cas d’usage liés essentiellement au caching. Peu encore se risquent dans l’un des grands apports de l’Ultimate Edition – le haut de gamme - , à savoir le stockage persistant.

Si ce support pour Ignite constitue certes une rampe de lancement vers les autres offres de Gridgain, avait assuré Tim Carley, en charge des activités de l’éditeur en France, il apparait aussi qu’elle répond à un positionnement stratégique. « Certaines entreprises ont mis en place des politiques de conformité qui leur imposent d’utiliser des outils open source, explique Abe Kleinfeld. Nous ne souhaitons pas les laisser de côté. »

Une « Gridgain Community Edition »

Mais pour les autres, il y a aussi l’édition communautaire  de Gridgain, Gridgain Community Edition, qui ne fait qu’ajouter des tests et des corrections de bugs comparée à l’offre de support basique d’Ignite, explique Abe Kleinfeld. Cette version communautaire Gridgain, qui est apparue juste après l’annonce du support d’Ignite, confirme à son tour Terry Erisman, le vice-président du marketing de la société, est régie par une licence Gridgain Community Edition Licence. Celle-ci est en fait une licence Apache à laquelle ont été associées les limites spécifiées par les Commons Clauses – les mêmes qui avaient été empruntées par RedisLabs avant de créer sa propre licence.

A travers ces clauses limitatives, Gridgain se réserve le droit de proposer toutes formes de services, conseil, hébergement et revente de la distribution - Et l’interdit donc aux tiers. Logique aussi puisque la société travaille à un service managé dans le cloud pour répondre aux besoins des grandes entreprises « et leur laisser le choix en matière de déploiements ».

C’est avec ce modèle que Gridgain prévoit pour 2019 une levée de fonds estimée autour de 25 millions de dollars, souligne enfin Abe Kleinfeld.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close