Andrei Merkulov - stock.adobe.co

Forescout intègre et met à jour sa solution de sécurité pour systèmes industriels

L’éditeur vient d’annoncer la version 4.0 de SilentDefense, la plateforme de supervision passive des ICS, issue du rachat de SecurityMatters, trois mois seulement après l’avoir intégrée à son offre.

Forescout vient de lever le voile sur la version 4.0 de SilentDefense, la plateforme de supervision des systèmes industriels (ICS) qu’il a acquise avec le rachat de SecurityMatters à l’automne dernier. Pour mémoire, cette plateforme vise à détecter les anomalies, jusqu’à des changements de configuration susceptibles d’affecter les processus, tout en prenant en compte les menaces spécifiques à certains secteurs d’activité.

La nouvelle mouture de SilentDefense embarque notamment une solution d’agrégation des informations provenant de plusieurs centres de commande SilentDefense, au sein d’un unique tableau de bord permettant la supervision consolidée de déploiements géographiquement dispersés. A cela, SilentDefense 4.0 ajoute ICS Patrol, un capteur passif spécialisé dans la supervision des échanges spécifiques au monde opérationnel (OT) s’étendant au-delà de celui-ci, jusqu’aux systèmes IT. De quoi aller un peu plus loin dans la promesse de Forescout d’une supervision intégrée entre IT et OT.

Mais cette intégration n’a pas attendu SilentDefense 4.0 pour commencer. Fin février, Forescout annonçait ainsi l’intégration de la technologie de SecurityMatters avec la sienne, ouvrant notamment la voie à une automatisation et un contrôle plus étendus de la segmentation réseau entre environnements IT et OT.

Au-delà de ces annonces, SilentDefense 4.0 ajoute le support de protocoles propriétaires signés ABB, Emerson et Yokogawa, ainsi que de DLMS/COSEM utilisés pour les compteurs intelligents, notamment en Europe et, de plus en plus, outre-Atlantique.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close