tashatuvango - Fotolia

Rubrik et NetApp s’associent pour sauvegarder en cloud hybride

Le mariage technique de CDM et StorageGrid permet de rentabiliser les sauvegardes en les stockant sur des clouds peu chers ou en les ouvrant à des applications tierces, sans perdre en gouvernance.

L’éditeur de solutions de sauvegarde Rubrik s’est associé au constructeur NetApp pour tester et certifier une nouvelle solution clés en main de stockage objet qui sauvegarde les données depuis un site physique et les entrepose éventuellement sur un cloud public.

En l’occurrence, il s’agit de marier le logiciel de backup Cloud Data Management (CDM) du premier avec les appliances de stockage objet StorageGrid du second. CDM dispose d’un système pour automatiser la sauvegarde des documents, des machines virtuelles et des bases de données selon des règles de sécurité et vers des volumes en mode fichier, en ligne ou dans un datacenter. La collaboration consiste à aligner ces automatismes et ces règles sur ceux et celles de StorageGrid qui, lui, indexe automatiquement les contenus, parce qu’il stocke ses informations au format objet, et qui continue de gérer les données même lorsqu’elles sont déplacées ailleurs.

L’idée est de pouvoir facilement, depuis le moteur de recherche de StorageGrid ou celui de Rubrik, consulter ou restaurer des données sur site ou ailleurs en ligne, voire les mettre à la disposition de nouvelles applications sur site (par exemple à des fins de tests), et les rendre accessibles à d’autres services en ligne (comme dans le cadre d’un PRA).

Selon Wendy Bahr, la directrice commerciale de Rubrik, ce partenariat portera le nom de « Rubrik Cloud Data Management for NetApp StorageGrid ». Les deux fournisseurs auraient eu l’idée de s’associer en constatant qu’ils travaillaient souvent chacun de leur côté à chercher des solutions de ce type, pour des clients qu’ils avaient en commun. 

Duncan Moore, responsable de la gamme logicielle StorageGrid chez NetApp, assure quant à lui qu’il s’agit ici d’un véritable travail d’ingénierie, et non d’un simple bundle commercial entre deux produits.

L’enjeu de rentabiliser les données dormantes en cloud hybride

« Ce partenariat technologique va servir à mieux rentabiliser les données dormantes. Il va être possible de les mettre à contribution dans des traitements en ligne pour soulager les serveurs de production sur site, ce qui vaut mieux que les laisser occuper des ressources dans le seul but de pouvoir restaurer des informations un jour », commente l’analyste Christophe Bertrand du bureau ESG.

Il ajoute que, grâce à StorageGrid, qui a la possibilité d’étendre sa zone de stockage interne avec de l’espace situé dans un cloud, il devient possible d’utiliser les données sauvegardées ailleurs qu’à l’endroit où elles ont été enregistrées.

Pour Steven Hill, analyste chez 451 Research, il s’agit surtout d’étendre les possibilités de gouvernance internes aux données que l’on stocke sur les espaces de stockage peu chers du cloud public. « Cette collaboration entre Rubrik et NetApp maintient des règles de sécurité sur le long terme, quelles que soient les futures applications qui accèdent aux données et où que ces données puissent être déménagées », dit-il.

« À cause des faibles possibilités offertes par les systèmes de fichier, la gestion des informations se limite d’ordinaire à faire des recherches ou à appliquer des règles selon des noms de fichiers, des répertoires ou des dates. Mais cela est insuffisant dans un contexte où les contenus courent des risques différents, selon l’endroit où ils sont stockés. L’utilisation de métadonnées améliore la gouvernance en s’intéressant justement aux contenus. Il devient dès lors possible d’écrire des règles d’après les métadonnées », ajoute-t-il.

Un produit achetable uniquement chez les intégrateurs

En pratique, CDM et StorageGrid pouvant se déployer sous forme uniquement logicielle, ils fonctionneront idéalement sur le même serveur. Les deux fournisseurs s’attendent néanmoins à les voir utilisés chacun sur un matériel dédié.

Le logiciel CDM est généralement fourni avec une appliance matérielle, vendue par Rubrik comme par des fabricants tiers, ou en version installable sur des VMs en cloud public.

StorageGrid existe pour sa part en versions appliance matérielle, machine virtuelle VMware, ou encore container Docker pour serveurs Linux. Même si la solution peut étendre son espace en cloud, elle n’est pas conçue pour y fonctionner directement.

La solution globale Rubrik CDM for NetApp StorageGrid ne sera vendue par aucun des deux fournisseurs ; les entreprises devront l’acquérir en passant par un intégrateur. En revanche, le contrat de maintenance pourra être souscrit, au choix, chez Rubrik ou NetApp.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close