denisismagilov - Fotolia

Offre de rachat : HP Inc. semble trouver Xerox un peu radin

Le conseil d’administration du constructeur d’ordinateurs personnels et d’imprimantes a officiellement décliné l’offre d’acquisition à 30 Md$. Il laisse toutefois la porte ouverte aux négociations.

HP Inc. a décliné l'offre de rachat émise plus tôt ce mois-ci par Xerox, affirmant qu'elle « sous-évalue considérablement HP et n'est pas dans le meilleur intérêt de [ses] actionnaires ».

La réponse a été adressée formellement le 17 novembre. Dans une lettre à l’intention de John Visentin, vice-président du conseil d’administration et CEO de Xerox, le conseil d’administration de HP Inc. explique avoir « examiné votre proposition non sollicitée datée du 5 novembre 2019 lors d'une réunion avec nos conseillers financiers et juridiques et a conclu à l'unanimité qu'elle sous-évalue considérablement HP et n'est pas dans le meilleur intérêt des actionnaires de HP ».

Et d’ajouter à cela que le conseil « a également tenu compte de la nature hautement conditionnelle et incertaine de la proposition, y compris l’impact possible de niveaux d'endettement hors normes sur les actions de la nouvelle société ».

Le conseil d’administration de HP Inc. ne nie pas les avantages potentiels d’une telle consolidation, mais il s’indique préoccupé par le recul du chiffre d’affaires de Xerox, de 10,2 à 9,2 Md$, ce qui, selon HP Inc., « soulève des questions significatives pour nous quant à la trajectoire de votre activité et ses perspectives ».

Mais pas question pour autant de fermer totalement la porte à une telle aventure. Ainsi, HP Inc. a invité Xerox à revoir sa copie et à s'engager dans une analyse rigoureuse des synergies qui pourraient ressortir d’un tel rapprochement : « grâce à l’investissement substantiel de la direction de Xerox et à l'accès à des informations détaillées sur Xerox, nous pensons que nous pouvons évaluer rapidement les mérites d'une éventuelle transaction ».

La semaine dernière, l'investisseur activiste Carl Icahn a déclaré au Wall Street Journal détenir une participation de 10,6 % dans Xerox et une participation de 4,26 % dans HP Inc, pour une valeur approximative de 1,4 Md$. Selon lui, le rapprochement des deux groupes pourrait permettre de réaliser « des économies substantielles ». Citant des sources internes aux deux groupes, Bloomberg a par ailleurs indiqué que Xerox serait prêt à offrir à HP Inc. un mois pour conduire un audit.

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

- ANNONCES GOOGLE

Close