peshkova - Fotolia

Xerox met 30 Md$ sur la table pour racheter HP Inc.

C'est peut-être un tiers de la taille, mais Xerox se propose de racheter son rival HP Inc., quatre ans après la scission de Hewlett Packard en deux entités.

HP Inc. a reconnu avoir reçu une offre de son rival Xerox, quelques jours seulement après avoir recruté un nouveau Pdg. Celle-ci survient dans la foulée de la fin de la coentreprise qui unifiait Xerox à Fujifilm depuis 57 ans, le fruit de la libération des contraintes de cet accord.

En septembre, Dion Weisler, Pdg de HP Inc. depuis quatre ans, a démissionné. Enrique Lores a officiellement pris sa succession le 1er novembre. Il a rapidement annoncé que l'entreprise allait réduire ses effectifs mondiaux de 7 000 à 9 000 personnes en combinant départs naturels et départs volontaires à la retraite anticipée, pour réaliser 1 Md$ d’économies par an d'ici la fin de son exercice 2022. L'acquisition proposée pourrait aller plus loin et entraîner le double d’économies par an.

Le virage du service et de l’automatisation

Les deux entreprises se sont efforcées de rester pertinentes dans un monde où la dématérialisation s’étend de plus en plus, et se sont tournées vers les services pour créer de nouvelles sources de revenus.

Lors de la conférence téléphonique tenue à l’occasion de la publication des résultats de Xerox pour le troisième trimestre de son exercice, son Pdg John Visentin a décrit certaines des technologies d'automatisation que Xerox développe : « l'automatisation robotisée des processus (RPA) permet à certaines parties de nos activités d'encaissement d'augmenter la précision et de réduire le délai de production de factures complexe de quelques jours à quelques minutes. La RPA permet également de réaliser des gains d'efficacité dans de nouveaux domaines tels que les appels d’offres. L'utilisation de cette technologie nous permet de répondre à des appels d'offres à multiples facettes en un temps record et d'éliminer les concurrents. Cette technologie nous aide à obtenir de nouveaux contrats avec l'un des plus grands districts scolaires des États-Unis pour ses services d’environnement de travail intelligent. Nous pensons que la RPA pourrait être utilisée plus largement ».

Impression 3D

HP Inc. parie quant à lui son avenir sur l'impression 3D, qui, l'espère-t-il, sera le moteur d'une nouvelle révolution industrielle. Elle a récemment ouvert un vaste centre d'innovation 3D à Barcelone. Lors de la publication des résultats du troisième trimestre de son exercice 2019, Enrique Lores l’a souligné : « nous devons continuer à développer certaines des opportunités de croissance que nous avons identifiées précédemment. L'impression 3D et les activités contractuelles sont autant d'opportunités de croissance pour nous. En même temps, nous devons continuer à faire évoluer notre modèle économique ».

Mais pour les deux, l’opportunité la plus immédiate semble liée aux services d'impression managés. Selon une étude de Quocirca d’octobre 2018, « les services d'impression managés (MPS), ainsi que les services et solutions connexes, représentent des opportunités de croissance fondamentales pour les imprimeurs et leurs partenaires ».

Mais il reste certains défis : « le marché est mature, ce qui oblige les fournisseurs de MPS à se différencier par de nouvelles offres. Aujourd'hui, les MPS se sont largement repositionnés dans le domaine plus large de la transformation numérique des workflows ». Quocirca recommandait alors aux fournisseurs de MPS « d'approfondir leurs compétences dans ces domaines et d'étendre leur influence dans l'entreprise en participant au domaine plus large de la sécurité managée et de l'Internet des objets (IoT) ». HP Inc. s’est déjà clairement engagé dans cette direction, notamment avec le rachat de Bromium, mais également avec son partenariat avec Deep Instinct pour Sure Sense.

Toutefois, pour Louella Fernandes, directrice de Quocirca, « c'est une surprise de voir Xerox faire une offre pour HP Inc. ». Pour elle, compte tenu de la taille relative des deux entreprises, « beaucoup se seraient attendus à ce que ce soit l'inverse, mais il est logique que les deux s'unissent ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close