Sergey Nivens - Fotolia

Salesforce se convertit définitivement aux clouds verticaux

Quatre nouveaux clouds dédiés à des secteurs spécifiques – pour les médias, les opérateurs, l’énergie et les services publics – viennent compléter la gamme de Salesforce. Ils sont le fruit du rachat de Vlocity en début d’année.

Salesforce a dévoilé trois nouveaux clouds destinés à des secteurs spécifiques : Energy & Utilities Cloud, Media Cloud et Communications Cloud (pour les entreprises de télécommunications). Un quatrième cloud, Public Sector Solutions, ciblera les organisations publiques qui gèrent les licences, les permis et la gestion des urgences. Il devrait être lancé le mois prochain.

Suite de l'article ci-dessous

Ces clouds arrivent rapidement après le rachat de Vlocity, annoncé en février dernier et finalisé en juillet, pour un montant de 1,3 milliard de dollars.

Vlocity était un partenaire de longue date de Salesforce. Il est spécialisé dans la personnalisation par secteur des offres « horizontales » CRM, marketing, commerce et support de Salesforce. Son fondateur, David Schmaier, a depuis pris le poste de PDG de Salesforce Industries, la division métiers chargée de créer ces « bundles » pour de nouveaux verticaux.

Bien que Salesforce ait déjà touché à certains secteurs (healthcare, industrie manufacturière, biens de consommation, services financiers, éducation, gouvernement et organisations à but non lucratif), la pandémie a probablement joué un rôle dans la décision de Salesforce de sortir aussi rapidement des clouds personnalisés, avance Nicole France, analyste chez Constellation Research.

« Ils allaient de toute façon vers cela », continue l’analyste. « Mais il est clair que la pression de la pandémie et la nécessité d’agir rapidement et efficacement pour les clients ont accéléré cette tendance ».

Elle ajoute que les prospects dans les verticaux annoncés possèdent des piles technologiques souvent complexes, avec un mélange d’applications propriétaires et de spécifique développé en interne. Pour elle, il est plus probable que ce type d’organisation remplace son existant par du Salesforce que, par exemple, des secteurs « très Microsoft » qui iront plus naturellement vers Dynamics (avec des extensions développées sur Azure).

Salesforce Energy & Utilities Cloud
Salesforce Energy & Utilities Cloud

Déjà sur Lightning

Autre atout de Vlocity, la société a construit ses verticaux en utilisant dès le départ la plate-forme Lightning, le PaaS qui est une refonte totale de Force.com. Un point qui a permis de les intégrer plus rapidement et plus facilement que d’autres outils de sociétés rachetées par Salesforce, explique Nicole France.

Salesforce Public Sector Solutions interface mobile
Salesforce Public Sector Solutions intègre la cartographie et la visualisation des données pour les inspecteurs de permis qui se déplacent sur le terrain.

Le fait de disposer d’outils, de processus et de workflow préparamétrés pour un secteur donné rend le déploiement de Salesforce beaucoup plus simple, avance pour sa part David Schmaier. Il peut s’agir par exemple d’outils pour la demande de contrats, de devis de primes ou de déclaration de sinistre pour le secteur des assurances, ou encore d’outils pour aider les vendeurs des opérateurs à pousser du « quadruple play », plus lucratifs (abonnement Internet, téléphonie, télévision et mobile). Sous le capot, les modèles de données sont également adaptés à chaque industrie.

Toujours selon David Schmaier, le fait que Salesforce dispose d’une direction pour les verticaux permettra une « pollinisation croisée », ce qui accélérera d’autant l’innovation pour tous ces clouds.

« L’un des avantages de faire douze clouds dédiés à des industries, c’est que les meilleures idées ne se trouvent pas dans un seul secteur », explique-t-il. « Il y a des choses intéressantes que les gens font dans une industrie et que nous pouvons parfaitement reprendre pour d’autres ».

Salesforce a annoncé ses nouveaux clouds lors de sa conférence virtuelle Industries Summit de cette semaine. Un signe qui montre que l’éditeur s’est définitivement converti aux verticaux et à la personnalisation de ces grands piliers applicatifs.

Pour approfondir sur Gestion de la relation client (CRM)

Close