agsandrew - Fotolia

Alteryx et Snowflake deviennent partenaires particuliers

Alteryx, le spécialiste de la préparation des données et du machine learning, et l’entrepôt de données cloud en pleine croissance Snowflake, ont passé un accord qui va beaucoup plus loin que le connecteur qu’ils avaient jusqu’ici en commun.

Alteryx et Snowflake ont dévoilé un accord de partenariat qui permettra à leurs clients communs de préparer les données avec Alteryx directement dans Snowflake.

Suite de l'article ci-dessous

Les deux éditeurs ont environ 500 clients en commun, estime Sharmila Mulligan, directrice de la stratégie et du marketing d’Alteryx.

Alteryx, dont les outils automatisent une grande partie du processus de préparation des données (et du Machine Learning) grâce à sa plate-forme Analytics Process Automation, disposait jusqu’ici d’un connecteur pour Snowflake. Le nouveau partenariat va un pas plus loin.

Le connecteur existant, appelé Bulk Loader, permettait aux clients d’Alteryx qui stockent leurs données dans le data warehouse cloud (DWaaS) de les transférer facilement dans Alteryx pour les préparer puis de les renvoyer dans Snowflake.

Cette préparation des données pourra désormais se faire directement dans Snowflake sans avoir à passer par un aller-retour avec Alteryx.

Le partenariat ajoute également des capacités à Bulk Loader pour les projets analytiques à grande échelle ainsi que des modèles prêts à l’emploi qui permettront théoriquement d’obtenir les résultats de projets de data science plus rapidement, en quelques minutes (plutôt qu’en quelques jours). Alteryx fait par ailleurs désormais partie du Snowflake Data Exchange.

« Avec ce partenariat, l’un des avantages est de pouvoir transférer une grande partie du traitement de la donnée, de la transformation et de la préparation des données dans la couche de compute de Snowflake », résume Sharmila Mulligan. « En faisant cela, vous êtes en mesure de traiter et de préparer beaucoup de données à grande échelle […] Nous sommes passés d’un modèle de chargeur/connecteur à un modèle de traitements hautement intégré ».

Pour Doug Henschen, analyste principal chez Constellation Research, il s’agit d’une avancée significative dans la collaboration entre les deux acteurs.

« Le chargement par lots fait évidemment gagner du temps, mais je vois l’option de traitement directement dans la base de données comme un véritable progrès », explique-t-il. Pour lui, ce traitement dans la base est également plus économique, car il élimine les tâches auparavant nécessaires pour déplacer les données et permet, au contraire, de bénéficier à plein de la vitesse et de la puissance de Snowflake.

« Ces options de traitement directement dans la base et les avancées du chargement par lots permettent aux utilisateurs de gagner du temps, de s’épargner des efforts et de faire des économies dans leurs tâches de transformation, de préparation et d’analytique », conclut-il.

Alteryx très sélectif sur ses partenaires

Snowflake est maintenant un Alteryx Featured Select Partner. Alteryx, quant à lui, devient Premier Partner by Snowflake.

Alteryx travaille sur un accord du même type avec Microsoft Azure Synapse, révèle Sharmila Mulligan.

« Nous travaillons ensemble sur les clients ; et vous verrez des programmes communs sortir en février prochain. »
Sharmila MulligannDirectrice de la stratégie et du marketing, Alteryx

« Avec Azure Synapse, nous avons actuellement le même modèle de loader. Nous sommes en train de passer à un modèle de traitement plus intégré », dit-elle. « Ce n’est pas encore fait, mais nous vous en dirons bientôt plus ».

La responsable insiste sur le fait qu’Alteryx est très sélectif dans ses partenariats. « Il ne s’agit pas de s’associer juste pour le plaisir de s’associer », lance-t-elle. Dans le cadre de ces accords, Alteryx et ses partenaires collaborent non seulement sur la technologie, mais aussi sur une stratégie de mise sur le marché et sur le suivi des comptes.

« C’est le périmètre de l’accord avec Snowflake », note-t-elle d’ailleurs. « Nous travaillons ensemble sur les clients ; et vous verrez des programmes communs sortir en février prochain. Ce n’est pas qu’une question de technologie ».

Pour approfondir sur Datawarehouse

Close