Fotolia

Alteryx et UiPath veulent automatiser l’analytique chez leurs clients communs

Alteryx et UiPath ont annoncé un partenariat dit « stratégique » afin de faciliter les intégrations entre la plateforme d’automatisation de l’analytique et l’outil de conception de bots RPA. Un rapprochement attendu par les utilisateurs.

Alteryx, spécialiste de la préparation de données, a petit à petit étendu les champs des possibles de sa plateforme pour en faire une solution analytique et de machine learning. L’éditeur cible maintenant les « citizen data scientists », en tout cas les analystes métiers en passe de le devenir.

Suite de l'article ci-dessous

L’éditeur californien a récemment lancé une opération de renommage en lançant la marque ombrelle APA, initiales d’Analytic Process Automation, qui regroupe ses produits Alteryx Designer, Server, Connect et Intelligence Suite.

À cette annonce, Doug Henshen, analyste chez Constellation Research estimait que c’était une bonne nouvelle pour les clients parce que « la philosophie d’APA est en phase avec les besoins actuels des organisations, c’est-à-dire des outils qui sont connectés les uns aux autres ».

Alteryx ne veut pas seulement connecter ses propres outils entre eux, l’éditeur intègre au besoin ses produits avec des plateformes d’exploration et de visualisation de données (Qlik, Tableau, ToughSpot), des datawarehouses (Teradata, Snowflake) ou des plateformes de Data Science (Databricks, DataRobot).

C’est dans cette logique qu’Alteryx a annoncé un partenariat avec UiPath, l’éditeur d’origine roumaine spécialisé dans la RPA.

« Nous constatons une forte demande pour combiner l’APA et la RPA, ce qui répond aux besoins de nos clients et ouvre de nombreuses nouvelles opportunités commerciales », déclare Sharmila Mulligan, la Chief Strategy Officer chez Alteryx au MagIT.

Faire passer l’analytique à l’ère de l’automatisation

Selon les deux entreprises, les robots de UiPath permettent de réaliser de la collecte et de l’agrégation de données depuis des sources comme des mainframes, des systèmes legacy, des documents non structurés, des images ou des informations présentes sur le web. Les données peuvent être envoyées vers les différents outils proposés par Alteryx pour en principe automatiser l’analytique, l’entraînement d’algorithmes de machine learning ou de l’exploration de données avancée. L’inverse est également possible, les robots conçus avec UiPath doivent pouvoir se baser sur les résultats des modèles de ML créés avec Alteryx Designer pour automatiser des actions à travers les systèmes d’une entreprise.

« 80 % des processus auxquels nous faisons référence avec l’APA sont des “processus analytiques” et 20 % sont des processus pilotés par des robots liés à la collecte de données et au transfert des résultats », ajoute Sharmila Mulligan. Ainsi, il s’agit de renforcer des fonctionnalités déjà présentes dans la plateforme APA.

Pour expliquer son propos, la Chief Strategy officer donne deux exemples. Le premier consiste à automatiser les rapports et les analyses récurrents au sein de services financiers. Dans ce cas-là, un bot permet d’extraire des données financières disponibles publiquement sur le web. La plateforme d’Alteryx permet de lire ces informations, de les combiner et de les analyser. Les résultats sont ensuite relayés via un ou des bots sur plusieurs applications en parallèle : un CRM, un système BI ou par mail au format PDF.

Second exemple, « une compagnie d’assurance gérant un processus d’approbation de prêt pourrait utiliser la RPA pour déclencher un modèle de prédiction d’apprentissage automatique du risque de prêt dans Alteryx, et ensuite automatiser le processus de mise à jour des systèmes pour fournir le prêt et demander un examen humain si le score de risque est élevé », indique la responsable.

Un rapprochement attendu par les clients communs d’Alteryx et UiPath

Pour les utilisateurs des deux plateformes, rien de véritablement nouveau. Il suffit de parcourir les forums de UiPath et d’Alteryx pour se rendre compte que cela fait plus de deux ans que certains utilisateurs cherchent à faire la même chose et que d’autres combinent les produits des deux éditeurs depuis l’année dernière.

L’annonce d’Alteryx et d’UiPath porte avant tout sur une facilitation d’intégration de leurs produits respectifs. Les éditeurs lancent des « Activity Packs » disponibles en préversion depuis UiPath Connect et Alteryx Gallery. En réalité, ces deux packs contiennent la même chose, c’est-à-dire une méthode de connexion entre UiPath Studio et Alteryx Server via Alteryx Scope (authentification via OAuth) et l’API Alteryx pour se synchroniser avec les bots UiPath (des applications dans le jargon de l’éditeur roumain).

Les deux éditeurs n’ont donc pas développé d’applications communes. Néanmoins, cela marque un rapprochement attendu. Certains utilisateurs n’arrivaient pas toujours à extraire certaines données avec les mécanismes fournis par UiPath pour les transmettre vers Alteryx et se tournaient donc vers les membres des deux communautés.

« Chez Cushman and Wakefield, nous nous appuyons sur Alteryx et UiPath pour réaliser nos ambitions en matière de transformation des activités, et nous sommes impatients de voir comment leur partenariat et leur intégration nouvellement annoncés vont accélérer encore plus ce que nous pouvons accomplir », déclare Brandi Corbello, senior director, business transformation, chez Cushman and Wakefield, une entreprise de conseils en immobilier, dans un communiqué de presse.

C’est bien de ce constat qu’émerge le partenariat entre Alteryx et UiPath. Il s’agit avant tout de répondre aux besoins de clients communs. In fine, l’objectif n’est pas de monétiser l’intégration, mais d’augmenter le taux d’utilisation des deux outils.

« Lorsque les clients veulent combiner APA et UiPath, ils achètent la licence Alteryx chez nous, et les licences UiPath et téléchargent le nouveau Bot Activity Pack chez UiPath. Le modèle de tarification des licences Alteryx et UiPath reste inchangé », précise Sharmila Mulligan. « Les clients n’ont pas à payer pour l’intégration d’APA avec UiPath RPA ».

« La plus grande valeur d’Alteryx réside dans la préparation des données en libre-service, l’analyse, la data science no code, le machine learning et l’automatisation des processus », rappelle-t-elle.

Cependant, ce rapprochement ne remet pas en cause les intégrations avec d’autres outils similaires. « Les processus automatisés qui associent l’APA et la RPA, sont pris en charge par UiPath et les autres éditeurs RPA, notamment Automation Anywhere et Blue Prism. Toutefois, nous avons annoncé avec UiPath une intégration plus étroite, qui est fournie par le nouveau “Bot Activity Pack”, détaille Sharmila Mulligan.

La Chief Strategy Officer n’a pas confirmé si Alteryx reproduira ce type de partenariat avec les éditeurs nommés ci-dessus.

Pour approfondir sur BPM

Close