John Chambers quitte la direction de Cisco

CEO depuis 20 ans, John Chambers est remplacé par Chuck Robbins, en charge des ventes dans le monde et cadre de la stratégie du groupe.

Une page se tourne chez un autre cadre de l’IT. Le conseil d’administration de Cisco a voté ce 1 mai la nomination de Chuck Robbins au poste de directeur général du groupe en remplacement de John Chambers, aux commandes depuis 20 ans. Chuck Robbins prendra officiellement ses fonctions le 26 juillet prochain, et siège depuis le 1er mai au conseil d’administration. De son côté, John Chambers conserve la présidence du conseil.

John Chambers, 65 ans, avait préparé sa succession depuis au moins 2012, comme il l’avait indiqué à l’époque à nos confrères américains de Bloomberg. Selon le blog de Cisco, la sélection du remplaçant aura demandé 16 mois, pour s’assurer de l’identification du profil adéquat.

John Chambers a su relancer l’équipementier réseau, confronté à un changement du marché, poussé par les grandes tendances, comme le Cloud ou l’Internet des objets. Le Pdg avait entamé un remaniement stratégique du groupe, pointant du doigt une gestion trop lourde et « un manque de rigueur » dans l’exécution opérationnelle du groupe. Sous son pilotage, Cisco est parvenu à faire évoluer son chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars à presque 48 milliards de dollars, explique un communiqué.

A l’image de John Chambers qui avait rejoint le groupe en 1991, Chuck Robbins est lui aussi imprégné de la culture Cisco. Arrivé au sein du groupe en 1997, il a occupé plusieurs postes à responsabilité au sein du groupe, dont celui de vice-président des opérations, en charge des ventes et du réseau de partenaires. Il a également mené plusieurs virages stratégiques du groupe, été « l’architecte clé » de la stratégie commerciale auprès des entreprises et surtout a été un pilier de la transformation menée par le groupe depuis plus de trois ans. Une stratégie qui a conduit Cisco à se recentrer sur plusieurs axes clés, dont l’inévitable Cloud. Chuck Robbins a également soutenu les acquisitions de Meraki et Sourcefire, précise un communiqué de presse du groupe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close