Jahia veut entrer chez les marketers

L’éditeur de CMS a levé le voile sur Marketing Factory, une plateforme pour marketers qui entend abaisser les barrières à l’entrée des outils de gestion et de personnalisation de campagnes.

Jahia a bien l’intention de porter son expertise métier d’éditeur de CMS pour entreprise auprès des directions marketing. C’est l’un des messages que l’on pouvait retenir au sortir de JahiaOne 2015, la conférence utilisateurs de la société, qui s’est tenue la semaine dernière à Paris.

Jahia, spécialiste du CMS Open Source, a montré comment aujourd’hui il comptait répondre aux besoins des marketers, « mais à sa façon », a lancé Elie Auvray, le CEO de la société. « Open Source, industrialisé et bâti sur les standards » A la clé, la présentation de Marketing Factory (MF), une plateforme dont la vocation est de proposer une sorte de boîte à outils, compréhensibles par les métiers du marketing, et qui compile des fonctions essentielles de gestion de campagnes marketing et de profiling d’utilisateurs.

Et cela s’inscrit dans un contexte bien particulier, résume Clément Egger, senior vice-président du Marketing chez Jahia. Car sur le marché des outils pour marketers, il existe une kyrielle de technologies disparates, soit complexes soit simplistes, toutes coûteux et qui nécessitent de gros efforts d’intégration. Bref, les marketers selon lui, « sont en souffrance », résume-t-il. Et par conséquence, manquent leurs objectifs.

Ainsi selon des chiffres Jahia, la personnalisation n’est utilisée que par 40% des marketers, le content profiling 26%, et les outils d’automatisation marketing 22%. Surtout, et c’est un point clé, 77% des marketers ont recours à plusieurs outils pour répondre à la besoin.

L’essentiel pour les marketers

C’est là que Jahia entend positionner sa Marketing Factory (la solution est toujours en développement). Cette plateforme intégré a donc pour objectif de collecter et d’agréger les bonnes données, tant explicites qu’implicites, afin d’obtenir une vision 360° des utilisateurs, de mettre en place des KPI adaptés et ciblés et enfin de créer des parcours personnalisés ou encore livrer une infirmation contextualisée.  L’idée « n’est pas de ré-inventer la roue, souligne Clément Egger, mais bien de porter l’essentiel auprès des marketers ». L’essentiel pour minimiser les freins à l’entrée.

Lors d’une démonstration, Jahia a dévoilé un tableau de bord qui rassemble tous les indicateurs clés ainsi que des fonctions capables de définir des objectifs (« Goals ») cibles pour une catégorie d’utilisateurs – le tableau de bord détaillera les « goals » atteints. MF  permet également de créer des segments précis d’utilisateurs en combinant une série de propriétés, a également montré Clément Egger dans sa présentation. Enfin, « des intérêts sont capturés à chaque session ».

D’un point de vue technique, Marketing Factory permet de s’interfacer avec nombre de CMS et pas uniquement la Digital Factory de Jahia. Surtout, il s’adosse à une technologie de serveur de contexte standard baptisé CXS (Context Server) qui prend en charge toute la mécanique de personnalisation de la plateforme. Cette technologie est en cours de standardisation auprès de l’organisme de standardisation OASIS. Jahia y est impliqué, comme Typo3.  Enfin CXS comprend également Elastic Search.

Globalement, «  il s’agit de faire travailler l’IT et les CMO ensemble, mais tout en donnant la possibilité aux CMO de conserver une certaine autonomie », conclut Elie Auvray, décrivant les intentions de Jahia dans les outils pour marketers.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close