macrovector - Fotolia

Internet des objets : ARM trouve un allié Cloud avec IBM

Les deux partenaires connectent ARM Mbed et IoT Foundation pour donner du sens aux données extraites des réseaux de capteurs.

ARM a trouvé dans IBM le partenaire Cloud pour le très tendance Internet des objets et autres réseaux de capteurs. Dans le cadre d’un partenariat, les terminaux ARM reposant sur la plateforme ARM mbed pourront automatiquement de connecter à IoT Foundation, la bannière standard et Cloud avec laquelle Big Blue entend attaquer le marché des objets connectés.

IoT Foundation est présenté comme une plateforme Cloud permettant aux acteurs de l’Internet des objets d’accéder à un panel de services dédiés, et tout particulièrement l’analyse de données  captées par les objets. Il comprend outre des services analytiques un accès à l’infrastructure SoftLayer, des outils de sécurité et – logiquement – Bluemix, le Paas Cloud Foundry du groupe qui sert de ciment à l’ensemble et permet de manipuler les données.

Ainsi, via  ce partenariat, les terminaux et autres appliances industrielles reposant sur ARM mbed seront automatiquement enregistrés dans la plateforme d’IBM et leurs données pourront alors être analysées, et surtout manipulées, associées à d’autres – en temps réel – pour leur donner du sens.  Avec Bluemix, des événements peuvent également être déclenchés à partir de flux de données arrivé de capteurs.

Un pendant Cloud pour gérer le calcul

L’un des points forts de IoT Foundation est que la plateforme se repose sur MQTT (Message Queuing Telemetry Transport) pour orchestrer les messages et données échangés entre objets. Standard OASIS, MQTT vise en quelque sorte à combler les lacunes de http en prenant en compte les spécificités de l’Internet des objets, à savoir les messages en volume, le temps réel et l’approche bi-directionnelle. IBM avait été l’un des premiers fournisseurs à inclure ce standard dans une appliance pour en faciliter l’intégration dans les SI des entreprises.  La notion de sécurité est également une forte composante de MQTT.

En s’alliant à IBM, ARM trouve la plateforme capable de traiter les données générées par sa plateforme mbed (qui comprend un OS et des outils de développement) au sein de terminaux spécifiques. Des terminaux qui n’ont pas toujours les ressources pour traiter, manipuler, stocker et analyser les données.

A travers cette alliance, IBM confirme aussi ses ambitions en matière d’Internet des objets, l’écosystème ARM pesant très lourd sur ce marché. D’ailleurs, IBM a profité de l’annonce de son partenariat avec ARM pour présenter un Cloud dédié aux fabricants d’électroniques, IoT  for Electronics.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close