Gstudio Group - Fotolia

Le CIGREF fête ses 45 ans en se positionnant comme acteur majeur du développement numérique français

Le réseau des grandes entreprises a profité de son Assemblée générale pour réaffirmer sa place comme acteur incontournable de la transformation digitale.

Le 16 octobre dernier, le CIGREF (réseau de Grandes Entreprises utilisatrices des systèmes d’information) tenait son assemblée générale à Paris auprès d’un public en majorité masculin et plutôt « quinqua». Mais si dans ce domaine, la parité est encore loin d’être acquise, il faut reconnaître que le CIGREF qui fête cette année son 40ème anniversaire et compte 140 membres (essentiellement des DSI) a su faire évoluer sa gouvernance et ses sujets de réflexion aux problématiques actuelles.

« Dans 10 ans, la moitié des entreprises présentes aura disparu ».

Pendant la conférence, cinq thèmes ont été abordés, à commencer par celui de l’innovation.

L’occasion pour Bernard Duverneuil, DSI d’Essilor de mettre en garde ses confrères : « dans 10 ans la moitié des entreprises présentes aura disparu ».

D’où l’urgence pour cet expert d’accompagner l’innovation plutôt que de la subir. Selon Bernard Duverneuil, cela doit passer par l’identification de bonnes démarches au sein des entreprises et un partage d’expérience plus ciblé avec les PME innovantes et les start-up.

Les trois thèmes suivants (relations avec les fournisseurs, influence et éthique) sont les chevaux de bataille du CIGREF depuis sa création mais ils prennent une nouvelle dimension à l’heure du Big Data et des réseaux sociaux. Georges Epinette, DSI du Groupement des Mousquetaires a ainsi rappelé l’importance du traitement des données personnelles car « sans confiance, il n’y a pas de business possible ».

La cybersécurité au premier plan, constate Air France

La cinquième thématique abordée par Jean-Christophe Lalanne, Directeur général adjoint systèmes d'information d’Air France, concernait la cyber-sécurité, un « sujet permanent » qui doit mettre davantage en avant le rôle du DSI et du RSSI dans l’entreprise.

« Il nous faut travailler autant en amont au niveau de la R&D qu’en aval auprès des salariés et des clients ».

A cet effet, le CIGREF participe à des cycles de formation, parraine le Centre des Hautes Etudes du Cyberespace (pour les dirigeants des entreprises privées et publiques), a élaboré un Serious Games (déployé dans 47 entreprises) et vient de lancer une campagne de publicité « Hack Academy ».

L’objectif : sensibiliser le grand public à travers quatre petits films humoristiques avec ce slogan « Sur Internet, je reste en alerte ».

Des DSI garants des Business Models

Le discours de clôture est revenu à Pascal Buffard, président du Cigref qui a insisté sur le rôle que les grandes entreprises hexagonales ont à jouer « dans le développement du numérique et de la prospérité de la France . Nous voulons agir pour faciliter la transition numérique de nos entreprises »

Pour finir sur ce plaidoyer pro domo : « Les DSI sont garants de l’architecture, de la conformité et de la sécurité de nos business modèle ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close